À quel point les pipelines sont-ils surveillés? Les tracés de pipelines sont-ils tous quotidiennement inspectés depuis la terre ou le ciel? Les canalisations sont-elles toutes munies de pressiomètres et de débitmètres connectés aux vannes capables de se fermer automatiquement s’il se produit une perte soudaine de pression ou de débit par rapport aux mesures obtenues en amont des canalisations? – Graham

Les pipelines de transport sont sans cesse surveillés depuis des salles de commande au moyen de logiciels collectant des informations essentielles depuis le pipeline. Les exploitants pipeliniers se servent d’une vaste gamme d’outils afin d’observer constamment leurs canalisations : des capteurs qui surveillent la température, le débit et la pression, des fibres optiques, des caméras vidéos, des outils d’inspection interne, des patrouilles aériennes, et même des patrouilles à pied le long de l’emprise du pipeline. Ces outils et ces systèmes alertent rapidement les techniciens lorsqu’un changement est détecté sur le pipeline. Ensuite, au moyen de vannes situées à des endroits clés de la canalisation, les exploitants pipeliniers peuvent rapidement interrompre l’écoulement du produit dans le pipeline à n’importe quel moment. Ces vannes sont contrôlées à distance depuis le centre de contrôle de l’exploitant.