Comment détermine-t-on le tracé d’un pipeline?

À la base de tout tracé pipelinier se trouve l’engagement des membres de CEPA à livrer l’énergie dont la population canadienne a besoin de la manière la plus sécuritaire et la plus efficace possible. Afin de déterminer le tracé qu’empruntera une canalisation, des ingénieurs, des experts en environnement et des centaines d’autres personnes évaluent une multitude de facteurs environnementaux, techniques et liés à la sécurité.

An aerial view of a pipeline right of way. Photo courtesy of Enbridge Pipelines.

Vue aérienne de l’emprise d’un pipeline. Photo gracieusement fournie par Enbridge Pipelines.

 

On examine attentivement l’emprise proposée et son milieu naturel environnant afin de cerner les caractéristiques uniques à protéger tout au long de la vie du pipeline. Des années d’études minutieuses sont parfois nécessaires pour déterminer le trajet qui convient le mieux à un pipeline donné. Voici certains facteurs dont il faut tenir compte :

L’environnement
Analyser les zones écosensibles à éviter et faire évaluer l’intégralité du tracé de pipeline proposé par des experts en environnement.

Les propriétaires fonciers
Déterminer qui possède le terrain et l’usage actuel qui en est fait.

Les infrastructures
Dresser la liste des infrastructures existantes détenues par des tiers telles que les structures souterraines, les lignes électriques, les routes et les chemins de fer.

Les parties prenantes
Travailler avec les collectivités locales pour comprendre leurs besoins, leurs préoccupations et leurs projets.

La géographie
Éviter les géorisques tels que les pentes abruptes, les glissements de terrain et les failles sismiques.

L’accès aux routes
Déterminer comment les équipes de construction et d’entretien accèderont à la zone où les pipelines sont enfouis — zone qui porte le nom d’emprise pipelinière.

Les collectivités autochtones
Connaître l’emplacement des terres cédées en vertu d’un traité, des réserves et des terres réservées à un usage traditionnel.

Les interventions d’urgence
Déterminer l’accès le plus efficace pour les équipes d’intervention d’urgence et leur équipement.

Le climat
Étudier les variations saisonnières de température et de conditions météorologiques.

Conception du pipeline

Pour concevoir un pipeline, les exploitants tiennent compte de divers facteurs, dont la distance à parcourir, les volumes de produits prévus et le type de produit qui circulera dans la canalisation. Ces facteurs déterminent l’épaisseur de conduite requise ainsi que le nombre de stations de pompage ou de compression nécessaires pour faire circuler le produit dans la canalisation en toute sécurité.

L’étape de la conception du pipeline exige la participation de nombreuses personnes. Parmi elles, on compte évidemment des ingénieurs, chargés de concevoir les aspects techniques du pipeline afin qu’il offre une sécurité maximum. Mais d’autres professionnels contribuent également de façon très importante à ce processus, par exemple des experts en environnement, des biologistes, des agronomes, des hydrologues, des archéologues, des géologues, des sociologues et des climatologues.

La conception des pipelines tient compte d’une foule de choses, notamment des zones écosensibles, de la faune, des cours d’eau, des collectivités à proximité, des communautés historiques, des variations saisonnières de température, du climat et du terrain.

Toutes sortes d’experts, dont des ingénieurs et des professionnels de l’environnement, travaillent ensemble à la conception du pipeline.

Une fois que le tracé le plus sécuritaire a été déterminé par l’exploitant pipelinier et que les travaux préliminaires de conception ont été achevés — lesquels couvrent tous les aspects possibles en matière de sécurité et d’efficacité — on soumet une demande auprès de l’organisme de réglementation.

Soumission d’une demande auprès de l’organisme de réglementation

L’approbation du tracé de pipeline ne se fait pas durant l’audience relative à une demande de certificat. En fait, cette étape a lieu uniquement si le projet reçoit l’approbation de l’organisme de réglementation.

S’il est prévu que le pipeline fasse plus de 40 km de long et traverse des frontières provinciales ou internationales, les exploitants pipeliniers doivent prendre part à une audience visant l’obtention d’un certificat tenue par l’Office national de l’énergie (ONÉ).

Si, au cours de l’audience, les exploitants pipeliniers obtiennent l’approbation requise, ils doivent alors proposer un tracé détaillé, étape au cours de laquelle ils doivent fournir l’emplacement exact du pipeline à l’organisme de réglementation ainsi qu’aux parties prenantes et montrer les moyens mis en œuvre pour évaluer le tracé.

L’objectif de la proposition relative au tracé détaillé vise à ce que l’ONÉ puisse déterminer si le meilleur tracé possible a été choisi. Une fois présenté à l’ONÉ, le tracé proposé est communiqué au public et aux propriétaires fonciers par le moyen de messages publiés dans les journaux ou d’avis écrits.

La demande, qui peut souvent faire plusieurs milliers de pages, est le fruit de nombreuses années de travail de la part de centaines de personnes.

Consultation des propriétaires fonciers

Afin de construire et d’exploiter un pipeline, il est nécessaire de pouvoir accéder aux terres, lesquelles peuvent être possédées, occupées et utilisées par d’autres personnes telles que des communautés autochtones, des éleveurs et des agriculteurs. Le personnel de la société pipelinière rencontre tous ces propriétaires fonciers et parties prenantes afin de leur expliquer le projet, de recueillir leurs commentaires et de discuter des moyens de les indemniser pour le passage du pipeline sur leurs terres (si le pipeline est approuvé).

Il s’agit d’une relation à vie; les exploitants s’assurent donc qu’elle est empreinte de coopération et de respect.

Construction of a pipeline can only take place after a pipeline operator has received regulatory approval and has land permissions and other permits in place. Photo courtesy of Alliance Pipeline.

La construction d’un pipeline peut seulement avoir lieu une fois que l’exploitant pipelinier a obtenu l’approbation de l’organisme de réglementation et reçu les permissions nécessaires d’utilisation du sol et autres permis requis. Photo gracieusement fournie par

Pipeline operators choose a pipeline route that delivers product in the safest and most-efficient way possible. Photo courtesy of Alliance Pipeline.

Les exploitants pipeliniers optent pour le tracé de pipeline permettant de livrer le produit de la manière la plus sécuritaire et la plus efficace possible. Photo gracieusement fournie par Alliance Pipeline.

Protecting the environment is a critical part of routing and design, and involves many experts conducting thorough studies. Photo courtesy of TransMountain Expansion.

La protection de l’environnement constitue une partie essentielle du processus de décision du tracé et de la conception du pipeline, et elle fait intervenir de nombreux spécialistes qui mènent des études très complètes. Photo gracieusement fournie par le projet d’agrandissement de TransMountain.

Consultation de toutes les parties prenantes

Les membres de CEPA consultent également toutes les autres parties prenantes. Ce processus — qui peut durer des mois comme des années — permet à toutes les personnes affectées par le projet d’en savoir plus et d’avoir la chance d’exprimer leur opinion. Des évènements tels que des assemblées publiques, des journées portes ouvertes et des rencontres individuelles donnent aux parties prenantes l’occasion de discuter du projet avec des ingénieurs et des spécialistes de l’environnement.

L’objectif consiste à permettre aux gens d’émettre des commentaires sur le projet et de formuler leurs questions et leurs préoccupations.

Demande d’approbation

Lorsqu’il examinera les plans du tracé détaillé, l’organisme de réglementation tiendra compte des préoccupations exprimées par les parties prenantes, tout en prenant en considération beaucoup d’autres facteurs tels que la sécurité, les problèmes environnementaux et les calendriers de construction. L’ONÉ rendra ensuite une décision quant au tracé proposé. Si le tracé de pipeline est approuvé, que l’exploitant reçoit des propriétaires fonciers les accords relatifs aux terrains et que les spécifications du pipeline ont été décidées, la construction du pipeline peut commencer.

Vous avez demandé

Quelles méthodes utilise-t-on pour empêcher les ruptures et les fuites de pipelines au fil du temps? - Lynn M.
Posez une question

We want to keep Canadians informed about pipelines, so if you have any questions, please fill in the form below and we’ll respond as soon as possible.

HISTOIRES RELIÉES À PIPELINES 101