Comment les pipelines sont-ils exploités et entretenus?

Depuis le moment initial où le produit commence à y circuler, le pipeline devient l’une des artères vitales des besoins énergétiques du Canada. Des milliers de personnes font en sorte que le produit continue de circuler en toute sécurité dans la canalisation.

Pipelines de liquides :

Entrée à la source du réseau

Dans un champ pétrolifère typique, un certain nombre de petites canalisations de collecte relient chaque puits à des installations de collecte centrales appelées « installations pétrolières ». Des conduites d’alimentation de plus grand diamètre, exploitées par les producteurs pétroliers, transportent le pétrole brut jusqu’à des terminaux situés à proximité. Les canalisations les plus larges — les pipelines de transport — acheminent le pétrole brut et d’autres liquides à travers tout le pays. Ce sont ces pipelines qui sont exploités par les membres de CEPA.

Arrivée au terminal

Les membres de CEPA exploitent des terminaux placés dans des lieux stratégiques partout au Canada, dont le rôle est de collecter et de stocker le pétrole avant qu’il n’entre dans les principales canalisations de transport. Une bonne analogie consisterait à comparer ces terminaux aux grands échangeurs de l’autoroute transcanadienne, où convergent de nombreuses routes plus petites. Ces terminaux sophistiqués sont exploités 24 heures par jour, tous les jours de l’année, par des gens spécialisés dans l’entreposage et le transport sécuritaires du pétrole.

An inline inspection tool, called a smart pig, is placed into a launcher, so it can inspect the inside of the pipeline for any anomalies. Photo courtesy of TransCanada.

Un outil d’inspection interne appelé « racleur intelligent » est placé dans un lanceur afin d’inspecter l’intérieur du pipeline pour en repérer les anomalies éventuelles. Photo gracieusement fournie par TransCanada.

Gazoducs :

Entrée à la source du réseau

Dans un champ de gaz naturel typique, un certain nombre de petites canalisations de collecte relient chaque puits aux installations de traitement du gaz.

Traitement du gaz naturel

Dans les installations de traitement du gaz, les liquides de gaz naturel (LGN) tels que l’éthane, le propane et le butane sont séparés du gaz naturel puis transportés par pipelines de liquides vers des raffineries pétrolières afin d’y être traités. Parce que le gaz naturel est inodore, on ajoute un produit du nom de méthanethiol afin de lui donner une odeur d’œuf pourri, ce qui rend les fuites de gaz faciles à détecter.

Le gaz naturel doit être transformé pour obtenir les produits dont nous dépendons quotidiennement.

Pompage dans les canalisations de transport

Une fois le gaz naturel traité, les exploitants de gazoducs l’acheminent vers les gens qui en ont besoin au moyen de longs pipelines de transport. Des stations de compression sont positionnées le long de l’itinéraire du pipeline tous les 65 à 160 km. De gros compresseurs semblables à des réacteurs d’avion (qui développent jusqu’à 36 000 chevaux) propulsent le gaz naturel dans le pipeline à une vitesse d’environ 40 km par heure. Tout le long du tracé de pipeline, des capteurs sophistiqués recueillent des informations comme la température, le débit et la pression. Ces informations sont surveillées en temps réel depuis une salle de commande, souvent au moyen de satellites ou de fibres optiques.

Tout ceci marque le début d’un voyage sécuritaire et rigoureusement surveillé.

During an integrity dig, workers may dig by hand around the pipeline in order to protect the pipeline's coating.

Au cours d’une fouille d’intégrité, les ouvriers peuvent creuser à la main autour du pipeline afin de protéger ce dernier.

A pipeline is sand-blasted during an integrity dig to remove it's protective coating, so a potential anomaly can be assessed.

Un pipeline est décapé au jet de sable durant une fouille d’intégrité de manière à retirer son revêtement protecteur et évaluer la présence d’une éventuelle anomalie.

A pipeline integrity dig.

Une fouille d’intégrité de pipeline.

Workers closely inspect the pipeline looking for anomalies, during an integrity dig.

Lors d’une fouille d’intégrité, les ouvriers inspectent le pipeline de près pour détecter des anomalies.

Block valves allow pipeline operators to turn off the flow of product in a pipeline. Photo courtesy of Enbridge Pipelines.

Les vannes de sectionnement permettent aux exploitants pipeliniers d’arrêter l’écoulement du produit dans un pipeline. Photo gracieusement fournie par Enbridge Pipelines.

Surveillance depuis la salle de commande

Tout comme la NASA possède son propre centre de contrôle de mission à Houston, tous les membres de CEPA — qu’ils exploitent des pipelines de liquides ou des gazoducs — possèdent une salle de commande centrale depuis laquelle ils surveillent l’intégralité de leurs activités pipelinières. Chaque station de pompage, chaque capteur à distance, chaque travail d’entretien, chaque patrouille au sol ou dans les airs est surveillée dans cette salle de commande à l’aide d’un système SCADA (pour « acquisition et contrôle des données »), similaire à ceux dont on se sert pour surveiller les aéroports et les stations spatiales. Tout changement affectant le fonctionnement habituel des activités est détecté dans les plus brefs délais.

Les membres de CEPA travaillent ensemble pour partager leurs technologies et leurs pratiques, ce qui classe leurs salles de commande parmi les meilleures au monde.

Une vigilance de tous les instants

En plus des capteurs à distance, des équipes patrouillent le long de la canalisation et effectuent des travaux d’entretien réguliers, tout en restant attentives à ce qui se passe sur l’emprise du pipeline. Des caméras de surveillance vidéo munies de capteurs d’hydrocarbures (ces derniers émettant une signature infrarouge qui leur est propre) viennent également en renfort, de même que des capteurs de température conçus pour détecter les fuites.

Protection et inspection

Tout le matériel disposé le long du pipeline est soigneusement inspecté et entretenu — de l’extérieur comme de l’intérieur. Par exemple, on inspecte régulièrement l’intérieur des pipelines à l’aide de jauges d’inspection de pipelines, aussi connues sous le nom de racleurs intelligents. Il s’agit de machines très sophistiquées équipées de systèmes de repérage par GPS et de capteurs. Ces racleurs intelligents circulent à l’intérieur de la conduite afin de détecter et de localiser tout ce qui sort de l’ordinaire, par exemple de minuscules fissures ou des traces de corrosion. On place cet outil dans un lanceur, ou gare de lancement, et il est alors entraîné dans le pipeline par l’écoulement du produit jusqu’à la gare de réception.

Si, lors d’une inspection, un racleur intelligent détecte une anomalie, les exploitants pipeliniers peuvent décider de mener une fouille d’intégrité, qui consiste à excaver un tronçon de pipeline enfoui. Les fouilles d’intégrité permettent aux exploitants pipeliniers d’observer un pipeline de près afin de déterminer s’il est nécessaire de réparer ou de remplacer le tronçon. Les membres de CEPA mènent chaque année des milliers de fouilles d’intégrité dans l’intention de prévenir activement les déversements et les fuites.

Si une anomalie est détectée, elle est immédiatement réparée.

Tout changement est immédiatement communiqué à la salle de commande et déclenche des alarmes.

Mythes et faits

Les pipelines ne sont pas sécuritaires
Découvrez la vérité
HISTOIRES RELIÉES À PIPELINES 101