Comment les sociétés pipelinières se préparent-elles aux situations d’urgence?

Avant toute chose, les sociétés pipelinières consacrent leurs efforts à empêcher la moindre fuite. Les membres de CEPA s’assurent de l’intégrité de leurs pipelines en les protégeant contre la corrosion, en effectuant des entretiens réguliers, en les surveillant, en menant des inspections rigoureuses et en vérifiant leur bon fonctionnement depuis des centres de contrôle hautement sophistiqués.

Dans le cas improbable d’une situation d’urgence, les membres de CEPA sont prêts à intervenir. Chaque exploitant possède un programme de gestion des situations d’urgence exhaustif et sophistiqué qui lui permet d’anticiper les situations à risque potentielles, de gérer les risques et d’intervenir efficacement en cas d’urgence.

Une planification qui pare à n’importe quelle situation d’urgence

Des plans d’intervention d’urgence exhaustifs constituent un aspect essentiel de tout programme de gestion des situations d’urgence. Conformément à la loi, chaque pipeline doit être accompagné d’un plan qui lui est spécifique, permettant ainsi aux exploitants d’assurer une intervention rapide et efficace en cas d’urgence. Ces plans sont élaborés par des experts dans le domaine des interventions d’urgence. Ils établissent une chaîne de commandement ainsi que des stratégies et des procédures d’urgence destinées à protéger le public, le personnel et l’environnement.

Des experts dans le domaine de la gestion des urgences créent un plan d’intervention pour chaque pipeline.

La gestion de la situation

Les plans d’intervention d’urgence décrivent avec exactitude ce qui doit se passer pour gérer efficacement une situation d’urgence :

  • Endiguer la fuite en fermant tous les systèmes rapidement et de façon sécuritaire
  • Dépêcher les premiers intervenants et les équipes de nettoyage
  • Faire parvenir le matériel d’intervention contre les déversements sur le site
  • Confiner le produit déversé afin d’en minimiser la propagation
  • Assurer la sécurité du public, du personnel et des entrepreneurs
  • Protéger la faune, les cours d’eau et la végétation
  • Réparer le pipeline
  • Nettoyer, assainir les terres et les remettre dans leur état initial
  • Surveiller le site sur le long terme afin de déterminer si d’autres mesures sont requises
Kinder Morgan deployment exercise

Les exercices d’intervention d’urgence couvrent toutes sortes de situations d’urgence, notamment les déversements dans l’eau. Photo gracieusement fournie par le projet d’agrandissement de TransMountain.

Grâce à leurs plans d’intervention d’urgence, les exploitants sont prêts à réagir à toutes les situations d’urgence.

CEPA

Pendant un exercice d’intervention d’urgence, on établit des centres de commandement afin de s’entraîner à mettre en œuvre les bonnes procédures d’urgence.

CEPA

Les membres de CEPA disposent d’équipes entraînées et prêtes à intervenir dans les plus brefs délais à l’aide de leur matériel de confinement et de récupération du pétrole (surnommé « OSCAR ») afin de confiner la fuite.

Emergency response is practiced for a variety of potential incidents. Photo courtesy of TransMountain Expansion.

On s’entraîne à mener des interventions d’urgence de sorte à pouvoir réagir face à divers types d’incidents. Photo gracieusement fournie par le projet d’agrandissement de TransMountain.

La préparation des équipes et du matériel

Les exploitants pipeliniers possèdent des unités de confinement et de récupération du pétrole (surnommées « OSCAR » pour Oil Spill Containment and Recovery equipment) prêtes à l’emploi et montées sur des semi-remorques afin d’être immédiatement acheminées sur place.

Il existe différentes sortes d’unités OSCAR, conçues pour faire face à différents types de situations d’urgence.

Le regroupement des ressources de tous les membres de CEPA

En 2013, l’ensemble des membres de CEPA a ratifié l’Entente d’aide mutuelle en cas d’urgence (appelée « Entente » ou EAMU) dans l’intention de consolider ses capacités d’intervention en situation d’urgence. Cette entente officialise et formalise une pratique existante selon laquelle les membres peuvent requérir l’aide de leurs pairs à n’importe quel moment afin de bénéficier de leur assistance lors d’une urgence, et notamment de leur personnel, de leur matériel, de leurs outils ou de leurs conseils spécialisés en matière d’intervention.

N’importe quel membre peut être appelé à prêter main-forte en cas d’urgence.

L’entraînement : une condition pour être préparé

Chaque exploitant pipelinier effectue régulièrement des exercices d’entraînement afin de préparer son équipe à intervenir si jamais une situation d’urgence se produisait. Les équipes effectuent des manœuvres relatives à toutes sortes de situations d’urgence pour s’assurer d’une réaction rapide, coordonnée et efficace en cas d’incident. En outre, tous les membres de CEPA ont participé à un exercice d’intervention conjointe afin de mettre l’Entente en pratique et de s’entraîner à coordonner une intervention.

Si jamais un incident survient, les exploitants pipeliniers sont prêts à réagir.

La prévention des causes d’incidents

Afin de réduire le nombre d’incidents causés par des activités d’excavation non autorisées, les membres de CEPA ont mis en place des programmes complets de prévention des dommages visant à sensibiliser les gens au fait de travailler en toute sécurité à proximité d’infrastructures souterraines. Pour ce faire, ils collaborent notamment avec les pouvoirs publics et d’autres exploitants de services enfouis sur les programmes Appeler/Cliquer avant de creuser.

Avec un simple appel ou clic de souris, des techniciens viendront gratuitement indiquer l’emplacement de pipelines.

HISTOIRES RELIÉES AUX INTERVENTIONS D’URGENCE