La population canadienne a-t-elle son mot à dire quant à l’emplacement des pipelines?

Beaucoup de personnes veulent avoir leur mot à dire sur la manière dont on construit et on exploite les pipelines, et les membres de CEPA sont à l’écoute. Tout au fil du projet, les exploitants pipeliniers communiquent avec les parties prenantes afin de leur transmettre des informations et leur donner l’occasion d’exprimer leur opinion. Les sociétés membres de CEPA se sont engagées à maintenir un processus de participation respectueux, constructif et réciproque avec les Canadiens et Canadiennes susceptibles d’être touchés par le projet.

Participation des parties prenantes

Lorsque les exploitants pipeliniers veulent installer un nouveau pipeline ou en agrandir un qui existe déjà, ils communiquent toujours avec un grand nombre de parties prenantes.

En fonction du projet, les sociétés membres de CEPA font participer les parties prenantes de plusieurs façons différentes :

  • Consultation : l’exploitant pipelinier communique avec les parties prenantes sur le projet de pipeline proposé et/ou sollicite des commentaires; et/ou
  • Implication : l’exploitant est en relation avec les parties prenantes tout au long du processus afin de bien comprendre leurs préoccupations et d’en tenir compte; et/ou
  • Collaboration : l’exploitant travaille avec les parties prenantes sur des aspects particuliers du projet.

Cela permet à un vaste éventail de parties prenantes de se faire entendre, notamment :

  • les propriétaires fonciers
  • les organismes non gouvernementaux (ONG)
  • les médias
  • tous les paliers du gouvernement
  • les organismes de réglementation provinciaux et fédéraux

Des décisions appuyées par des mesures de consultation

Faire participer les parties prenantes est un processus collaboratif qui vise à ce que chacun puisse être entendu. Lorsqu’une entreprise dépose une demande de projet de pipeline afin qu’il soit approuvé, l’organisme de réglementation peut tenir une audience publique afin d’entendre l’opinion des Canadiens et Canadiennes qui sont touchés par le projet ou détiennent des informations pouvant influencer la décision. Les exploitants élaborent également des programmes destinés aux parties prenantes et conçus pour aider à guider le processus de demande et d’approbation réglementaire à l’aide d’informations pertinentes.

Pipeline operators engage with members of the community to share information, answer questions and get insights from stakeholders. Photo courtesy of Pembina Pipeline Corp.

Les exploitants pipeliniers s’entretiennent avec les membres de la collectivité afin de partager des informations avec eux, répondre à leurs questions et recueillir les idées des parties prenantes. Photo gracieusement fournie par Pembina Pipeline Corp.

Ce processus permet à toutes les parties prenantes de se faire entendre.

Everything from environmental protection measures to the size of the proposed pipeline are shared with stakeholders. Photo courtesy of Enbridge Pipelines.

Tout, depuis les mesures de protection de l’environnement jusqu’à la taille du pipeline proposé, est communiqué aux parties prenantes. Photo gracieusement fournie par

Pipeline operators seek to have positive, long-term relationships with the communities they operate in. Photo courtesy of Enbridge Pipelines.

Les exploitants pipeliniers cherchent à établir des relations positives et durables avec les collectivités dans lesquelles ils sont présents. Photo gracieusement fournie par Enbridge Pipelines.

Collecte et partage d’informations

Les sociétés pipelinières et les parties prenantes partagent des informations de plus d’une façon. Par exemple, des réunions publiques et des rencontres individuelles sont organisées avec les propriétaires fonciers et les responsables des collectivités. Des assemblées publiques permettent également aux habitants de poser leurs questions directement aux ingénieurs chargés du projet et aux experts en environnement.

Les parties prenantes peuvent faire valoir leur point de vue, soulever des problèmes et partager leurs préoccupations.

À l’écoute des parties prenantes

Si l’organisme de réglementation approuve le projet de pipeline, l’exploitant continuera de collaborer avec les parties prenantes tout au long du cycle de vie du pipeline — depuis sa conception et sa construction jusqu’à son exploitation et à la cessation de son exploitation. Une telle collaboration comprend des programmes permanents de sensibilisation du public tels que des séances de consultation auprès des premiers intervenants et des propriétaires fonciers. Fournir aux collectivités les informations dont elles ont besoin pour suivre l’évolution des projets et obtenir le consentement des parties prenantes confère aux sociétés pipelinières le droit de poursuivre leurs activités.

Les parties prenantes bénéficieront d’une relation à vie avec l’exploitant pipelinier.

Vous avez demandé

Que voulez-vous dire par un « bilan de sécurité » de 99,99 %? On dirait surtout que vous essayez de manipuler les chiffres. Si votre but est de parvenir à zéro incident, la seule façon de procéder qui soit raisonnable serait de réduire le nombre de pipelines, pas de les prolonger. - Peter I
Posez une question

We want to keep Canadians informed about pipelines, so if you have any questions, please fill in the form below and we’ll respond as soon as possible.

HISTOIRE RELIÉE