L’industrie de la distribution de gaz naturel et des pipelines de transport accueille favorablement la recommandation du rapport du Sénat en matière de sécurité

Ottawa – le 22 août 2013 – L’industrie canadienne de la distribution de gaz naturel et des pipelines de transport accueille favorablement la recommandation annoncée aujourd’hui dans le rapport du Comité sénatorial permanent de l’énergie, de l’environnement et des ressources naturelles, intitulé Le déplacement de l’énergie en toute sécurité : une étude sur la sécurité du transport des hydrocarbures par pipeline, camion-citerne et wagon de chemin de fer au Canada, dans le but d’encourager les pratiques de prévention des dégâts.

Chaque année, les principaux produits et services qui sont enfouis sous terre comme l’électricité, le gaz naturel, le pétrole brut, les produits pétroliers et les services de câblage, d’eau et de télécommunications sont inutilement endommagés par des excavatrices qui n’ont pas repéré l’infrastructure avant de commencer leur travail. Le fait de prendre le temps d’identifier, de localiser et de baliser les installations enfouies en contactant un centre d’appel unique provincial ou un service de localisation de canalisation permet de maintenir la sécurité des lieux de travail, évite d’endommager l’environnement, économise du temps et de l’argent en ce qui concerne les projets et prévient les blessures graves.

« Qu’il s’agisse d’une nouvelle construction, de travaux routiers ou de projets sur des propriétés privées, tous les travaux d’excavation et de forage doivent être réalisés en toute sécurité, » a déclaré Timothy M. Egan, président et chef de la direction de l’Association canadienne du gaz. « L’industrie de la distribution de gaz naturel s’est faite depuis longtemps la championne de la prévention des dommages et des initiatives de sécurité et s’est engagée à maintenir son appui dans ce domaine. »

Le Comité sénatorial de l’énergie, de l’environnement et des ressources naturelles a lancé son étude en novembre 2012. Le rapport publié aujourd’hui comprend une recommandation qui déclare : « Que le gouvernement fédéral facilite les efforts pour établir un point d’accès national à l’information sur la localisation des infrastructures enfouies et promouvoir les centres d’appel unique et les initiatives ’appeler avant de creuser’. Les informations sur les coordonnées de l’infrastructure souterraine devraient être consultées avant toute excavation par un tiers. »

« Nous accueillons favorablement la recommandation du Comité sénatorial et serons heureux de collaborer aux prochaines étapes avec toutes les parties intéressées, » a déclaré M. Egan.

« La prévention des dommages aux installations souterraines telles que les pipelines est d’une importance cruciale pour les Canadiens, » a déclaré Brenda Kenny, présidente et chef de la direction de l’Association canadienne de pipelines d’énergie. « L’accent mis par le Comité sénatorial sur la sécurité est encourageant pour nos sociétés membres, car c’est quelque chose qu’elles prennent très au sérieux. Nous nous ferons un plaisir de collaborer avec toutes les parties prenantes pour renforcer encore davantage la culture de sécurité de notre industrie. »

Le gaz naturel est un choix énergétique abordable, propre, sûr et fiable pour les bâtiments et les collectivités, les grandes industries et les transports. Il demeure un élément central du panier d’énergies du Canada et satisfait 30 pour cent des besoins énergétiques du pays. Aujourd’hui, plus de 6,4 millions de clients représentant plus de la moitié de la population canadienne utilisent du gaz naturel pour le chauffage et l’électricité dans les maisons, appartements, immeubles, entreprises, hôpitaux et écoles.

L’ACG est le porte-parole de l’industrie canadienne de la distribution de gaz naturel et ses membres sont des sociétés de distribution et de transport, des fabricants d’équipement et autres fournisseurs de services. Le site Web de l’Association canadienne du gaz, www.cga.ca, fournit des informations, des faits et des outils utiles sur ce choix énergétique abordable.

L’Association canadienne de pipelines d’énergie représente les sociétés de pipelines de transport du Canada, qui exploitent environ 115 000 kilomètres de pipelines au Canada. En 2012, ces autoroutes de l’énergie ont acheminé environ 1,2 milliard de barils de produits pétroliers liquides et 5,1 billions de pieds cubes de gaz naturel. Ses sociétés membres transportent 97 pour cent de la production quotidienne de gaz naturel et de pétrole brut terrestre du Canada depuis les régions productrices jusqu’à des marchés partout en Amérique du Nord.

Pour plus de renseignements, nous vous invitons à visiter www.cag.ca ou www.aboutpipelines.com, ou à contacter :

Sandra Burns

Directrice des communications

Association canadienne de pipelines d’énergie

403 221 8764 ou sburns@cepa.com

Paula Dunlop

Directrice des affaires publiques et de la stratégie

Association canadienne du gaz

613-748-0057, poste 341 ou 613-614-3280 ou pdunlop@cga.ca