Vous envisagez de nouveaux travaux résidentiels pour oublier le confinement? Priorité à la sécurité.

Si, en ces jours de confinement dû à la COVID-19, le fait d’avoir sans cesse les yeux rivés à un écran commence à vous taper sur les nerfs, il est peut-être temps d’entamer un nouveau projet chez vous ou dans le jardin. S’affairer sur divers projets résidentiels est une excellente façon de passer le temps, mais si l’un d’entre eux exige de creuser à l’extérieur, faites-le en toute sécurité.

Partout au Canada, le 1er avril marque le début du mois des excavations sécuritaires, une initiative lancée par la Canadian Common Ground Alliance (CCGA).

Pour les industries qui exploitent des infrastructures enfouies, ce mois représente l’occasion de sensibiliser les gens aux pratiques d’excavation sécuritaires afin de renforcer la sécurité et de limiter les dégâts causés aux infrastructures souterraines essentielles, comme les conduites de gaz et d’eau et les lignes électriques enterrées. La raison? Ces dommages peuvent poser des risques de sécurité substantiels et coûtent aux Canadiens environ un milliard de dollars chaque année.

 

Quatre choses importantes à savoir si votre projet de rénovation suppose de creuser le sol

  1. Les conduites de pétrole, de gaz, d’eau et d’égout, tout comme les câbles d’électricité et de communication, sont enfouies partout sous terre, entre 50 cm et plusieurs mètres de profondeur. Elles fonctionnent de manière fiable, sûre et silencieuse, jour après jour. Cependant, les activités impliquant de creuser, comme l’agriculture et le jardinage, sont susceptibles d’occasionner des dommages imprévus, ce qui peut entraîner des interruptions de service et d’énormes coûts financiers.
  2. Si un pipeline de transport d’énergie passe près chez vous, il est enfoui sous une bande de terre appelée « emprise de pipeline » ou « servitude », qui mesure de 10 à 40 mètres de large. Vous verrez de nombreux panneaux ou jalons disposés le long de l’emprise, surtout à proximité des routes, des limites de propriété, des voies ferrées et des franchissements de cours d’eau.
  3. N’oubliez jamais d’appeler ou de cliquer avant de creuser. Une fois que vous avez effectué une demande de localisation, des techniciens spécialisés se rendront chez vous. Ils indiqueront l’emplacement du pipeline et de toute autre infrastructure souterraine avec des fanions et de la peinture. Une fois le repérage fini, ils vous expliqueront la signification des jalons.
  4. Le marquage effectué par les techniciens n’est valable que pendant 14 jours. C’est parce que les conditions météorologiques ou un mouvement accidentel peuvent modifier ces points de repère. Il faudra donc rappeler si votre projet n’a pas lieu dans un intervalle de deux semaines.

Lorsque vous appelez, iI s’avère également utile d’être bien préparé. Voici quelques astuces rapides qui simplifieront la demande de localisation, pour vous comme pour l’entreprise qui viendra effectuer le repérage.

 

Avant d’appeler ou de cliquer :

  • Indiquez avec précision le genre de travaux que vous comptez entreprendre et leur date de début.
  • Ayez sous la main tous les renseignements concernant le lieu de l’excavation : le nom de la ville ou du village, l’adresse municipale, la désignation cadastrale ou le numéro de lot et de bloc, et/ou le nom de deux rues voisines formant une intersection à proximité.
  • Soyez prêt à délimiter le chantier à l’aide de fanions blancs, de peinture ou de ruban d’arpenteur fixé à de petits piquets de bois, au cas où on vous demanderait de le faire.
  • À la suite de votre appel, l’entreprise devrait venir jalonner les lieux dans un délai de deux à trois jours ouvrables.

La prévention des dommages aux pipelines et la protection des collectivités comptent parmi les principales priorités des sociétés membres de CEPA. Or, il est aussi simple de prévenir les dommages causés par des tiers aux infrastructures souterraines que de cliquer sur un bouton ou de passer un appel téléphonique. Faisons donc tous notre part pour assurer la sécurité des gens et des infrastructures pendant que nous prenons du bon temps sur nos projets printaniers ou estivaux.

 

Sources :

https://digsafecanada.ca/Accueil/~french/

https://www.aboutpipelines.com/fr/blogues/avril-est-le-mois-des-excavations-securitaires-facteurs-a-prendre-en-compte-avant-de-creuser/

https://www.aboutpipelines.com/fr/blogues/la-prevention-des-dommages-aux-pipelines-que-signifie-creuser/

https://www.aboutpipelines.com/fr/blogues/securite-pipeliniere-parviendrez-vous-a-reperer-lemprise/

http://www.clickbeforeyoudig.com/fr/