Visite en images d’un projet de construction de pipeline

Voici la troisième partie de notre série intitulée « L’expansion urbaine et les pipelines ». Dans ce volet final, nous vous ferons visiter le projet de raccordement Calgary nord-est réalisé par ATCO Pipelines, photos à l’appui.

Le travail entrepris sur le projet par Robert B. Somerville, société membre de la Fondation CEPA, est un excellent exemple du genre de culture mis en place par les organisations qui se soucient de sécurité. Privilégier les décisions et les actions de chacun au sein de l’organisation constitue l’élément clé de sa performance en matière de sécurité.

Selon Mike Dale, directeur santé, sécurité et environnement pour Somerville:

La sécurité représente un aspect considérable de notre industrie, et tout particulièrement pour notre entreprise. Nous sommes fiers de notre culture de la sécurité, et honnêtement, je peux dire que nos employés partagent notre engagement. Nous avons trois agents de sécurité présents sur le site du projet de raccordement Calgary nord-est, en plus de trois agents à plein temps employés par ATCO. Nous nous assurons de favoriser une bonne communication à l’aide de rencontres “boite à outils” journalières, de réunions de sécurité hebdomadaires et de rapports constants, et nous nous spécialisons dans diverses techniques de construction visant à protéger l’environnement, telles que le FDH.

Afin de nous montrer ce dont il parlait, Mike nous a emmenés visiter le site du projet pour voir certains types de matériel spécialisé conçu pour assurer la sécurité du personnel et du public et préserver l’intégrité du pipeline à long terme. Voici ce que nous avons pu voir :

Un système automatique de découpe au laser sectionne le tuyau à la taille voulue, tout en lui donnant un bord biseauté qui aidera à faire tenir la soudure.

blog1

Les joints du pipeline sont soudés; ces soudures sont contrôlées aux rayons X, puis scellées à l’aide d’un revêtement spécial contre la corrosion. Au début de chaque projet, même les soudeurs les plus expérimentés doivent passer un test de compétences.

blog2

On utilise des grues à flèche latérale pour poser les pipelines dans la tranchée. Les structures métalliques de forme rectangulaire que vous pouvez apercevoir derrière chaque machine sont là pour empêcher ces dernières de se renverser.

blog3

Ce matériel de forage directionnel à l’horizontale (FDH) peut forer un tunnel directement sous les routes et les terres humides sans les affecter. On fait alors glisser le pipeline dedans. Le tunnel situé sous la 16e Avenue de Calgary et ses terres humides adjacentes fait 1,7 km de long !

blog4

Non loin de zones résidentielles, des wagons de marchandise font office de barrière contre le bruit et la lumière. On les place autour du matériel de FDH, qui tourne jour et nuit, sept jours sur sept.

blog5

Toutes les routes sont recouvertes de tapis en bois afin que la structure du sol ne soit pas détruite par des véhicules qui pourraient mélanger la couche arable et le sous-sol.

blog6

Le projet de raccordement Calgary nord-est constitue un exemple formidable de l’attention dont font preuve les exploitants pipeliniers pour garantir la sécurité et minimiser leur impact sur l’environnement.

Vous pourrez en apprendre davantage sur le travail accompli pour assurer la sécurité et protéger l’environnement en lisant notre série de blogues intitulée « L’aspect humain de la protection de l’environnement ».

blog7


L’Association canadienne de pipelines d’énergie représente les sociétés canadiennes de pipelines de transport, lesquelles exploitent environ 117 000 kilomètres de pipelines à travers le Canada. En 2014, ces autoroutes de l’énergie avaient acheminé environ 1,2 milliard de barils de produits de pétrole liquide et 5,4 billions de pieds cubes de gaz naturel. Nos membres transportent 97 pour cent du gaz naturel consommé quotidiennement au Canada et acheminent du pétrole brut en provenance des gisements terrestres de régions productrices vers divers marchés nord-américains.