[Vidéo] #LumièreSurLesPipelines : les sociétés pipelinières peuvent-elles vraiment empêcher les fuites?

Ceci est le troisième billet de notre série vidéo en quatre parties intitulée #LumièreSurLesPipelines.

Les pipelines sont-ils à l’abri des tremblements de terre? L’infrastructure pipelinière vieillissante doit-elle être remplacée? Sommes-nous certains qu’une fuite ne se produira jamais?

Les Canadiens sont très préoccupés par les incidents pipeliniers et désirent savoir si les sociétés peuvent vraiment les empêcher. Dans ce billet, Brenda Kenny, présidente et chef de la direction de CEPA, vous livre ses réponses.

Au cours des dernières semaines, Brenda a répondu sur notre blogue (et sur YouTube) à des questions liées à l’environnement qui nous sont parvenues par l’intermédiaire de Facebook. Elle a réagi à certaines préoccupations sur une variété de sujets allant des énergies non renouvelables aux situations d’urgence dans les endroits reculés.

Cette semaine, elle répond à vos questions sur la prévention des fuites de pipeline.

Vos questions sur la prévention des fuites de pipeline

#LumièreSurLesPipelines : votre question

« Comment pouvez-vous être sûrs à 100 pour cent qu’il ne se produira jamais un déversement ou un éclatement? » – Nadine M.

Entre 2002 et 2013, 99,9995 pour cent des produits liquides transportés par pipelines ont été acheminés en toute sécurité. Découvrez ce que fait l’industrie pour faire passer ce chiffre à 100 pour cent dans le cadre de ses efforts pour atteindre le chiffre de zéro incident au moyen de collaborations et d’améliorations continues. 

#LumièreSurLesPipelines : votre question

« Les pipelines sont-ils équipés de joints extensibles afin d’éviter de casser en cas de tremblement de terre? » – Tony R. (Cambridge, Ont.)

Apprenez comment la technologie aide les sociétés pipelinières à identifier et surveiller les risques géologiques, tels que la sismicité.

#LumièreSurLesPipelines : vos commentaires

« Nous devons reconstruire et remplacer toute cette infrastructure datée qui risque de fuir. » – Bruce F. (London, Ont.)

Regardez comment les outils d’inspection internes aident les sociétés à savoir si un pipeline doit être réparé ou remplacé.

Vous cherchez d’autres réponses sur les pipelines?

Jetez un coup d’œil aux deux premiers billets de notre série #LumièreSurLesPipelines.

En outre, notre billet final de la série #LumièreSurLesPipelines abordera vos préoccupations sur les risques posés aux pipelines, comme les attaques terroristes et les pirates informatiques.

Vous voulez exposer la vérité?

Vous avez d’autres questions sur les pipelines et l’environnement? Demandez-nous! Rejoignez-nous sur Facebook, Twitter ou LinkedIn et utilisez le mot-clic #LumièreSurLesPipelines.


L’Association canadienne de pipelines d’énergie représente les sociétés canadiennes de pipelines de transport, lesquelles exploitent environ 115 000 kilomètres de pipelines à travers le Canada. En 2013, ces autoroutes de l’énergie avaient acheminé environ 1,2 milliard de barils de produits de pétrole liquide et 5,3 billions de pieds cubes de gaz naturel. Nos membres transportent 97 pour cent du gaz naturel consommé quotidiennement au Canada et acheminent du pétrole brut en provenance des gisements terrestres de régions productrices vers divers marchés nord-américains.