Un regard sur l’année 2015 – 5 réalisations importantes pour le secteur pipelinier

Bonne année à tous nos lecteurs et lectrices ! Nous espérons que vous avez passé de joyeuses et paisibles fêtes de fin d’année et nous nous réjouissons d’avance des perspectives excitantes qui se préparent pour 2016.

En ce début d’année, nous aimerions faire une petite pause et partager avec vous certaines réalisations importantes qui ont vu le jour en 2015. Ces mesures ont contribué à rendre l’exploitation des pipelines de transport plus sécuritaire et plus transparente.

Cinq réalisations importantes dans le secteur pipelinier en 2015 :

1. Rapport sur la performance de l’industrie pipelinière

Nous croyons que les Canadiens devraient avoir accès aux faits en ce qui concerne la sécurité des pipelines, leur exploitation et la performance environnementale des sociétés. Dans notre premier Rapport sur la performance de l’industrie pipelinière, paru en novembre 2015, vous trouverez des informations transparentes sur l’exploitation des pipelines, les pratiques et les incidents, c’est-à-dire sur nos défis ainsi que sur nos réussites.

Ces cinq faits concernant les chiffres relatifs aux incidents de pipeline vous aideront à comprendre certaines statistiques clés du rapport et la façon dont les interpréter.

bn-home-pip2015report-fr

 

2. Canadian Pipeline Technology Collaborative

Saviez-vous que le Canada est le deuxième pays au monde à compter le plus de chercheurs dans le secteur des pipelines ? Chaque entreprise s’efforce de rendre ses activités plus sûres et plus durables ; on peut donc s’imaginer facilement les résultats auxquels elles pourraient parvenir en travaillant ensemble.

C’est pour cette raison que les sociétés pipelinières collaborent afin de mettre en commun leurs connaissances scientifiques, leur expertise et leur savoir. En mai 2015, la Canadian Pipeline Technology Collaborative (CPTC) a été constituée afin de fournir un espace de recherches coopératives et d’innovation.

Ces billets expliquent ce qu’est la CPTC et ses objectifs : La mise au point de la technologie pipelinière : défi et solution et 4 façons de faire du Canada un chef de file en matière d’innovations pipelinières.

3. Carte interactive des pipelines

Où sont situés les pipelines de transport canadiens ? Parce que la plupart des pipelines de transport sont installés sous le sol, sans qu’on puisse les voir ni les entendre, et qu’ils fonctionnent sans incident pendant des dizaines d’années, la plupart des gens n’ont aucune idée où ils sont. Il se pourrait même qu’il y en ait un sous vos pieds en ce moment !

La nouvelle carte interactive sur les pipelines de CEPA permet à n’importe qui de localiser rapidement et sans effort les pipelines de liquides et de gaz naturel ainsi que leurs installations connexes, telles que les stations de compression et les usines de traitement du gaz.

Ce billet vous en apprendra davantage sur la carte : Vous cherchez les pipelines de transport au Canada ? Il existe une carte interactive pour cela.

About-Pipelines-Map

4. Divulgation publique des plans d’intervention d’urgence

La préparation et l’intervention d’urgence constituent deux aspects cruciaux de l’industrie pipelinière, et vous devez savoir que les exploitants de pipelines sont prêts à toute éventualité.Beaucoup de gens ne savent pas que les sociétés pipelinières sont tenues d’avoir établi un plan d’intervention d’urgence (PIU) détaillé pour chaque pipeline qu’elles exploitent. On ne révèle pas toujours ces plans au public (du moins pas en entier), car certaines informations pourraient porter atteinte à la vie privée, à la sécurité nationale, à la confidentialité de tierces parties ainsi que compromettre des renseignements sur l’environnement. On les communique davantage aux planificateurs de mesures d’urgence, aux premiers intervenants et aux organismes.

En mars 2015, nous avons annoncé la création d’un groupe de travail chargé de l’élaboration d’une approche commune en matière de divulgation publique des plans d’intervention d’urgence pour le secteur pipelinier. Notre but est de fournir un cadre de travail visant à parvenir à un juste équilibre entre le droit à l’information du public, la confidentialité des renseignements personnels et les considérations liées à la sûreté qui sont également nécessaires à la sécurité du public.

5. Des normes et des pratiques cohérentes pour toute l’industrie

Les sociétés pipelinières rendent également leur exploitation plus sécuritaire et plus durable en mettant en œuvre des normes et des pratiques cohérentes à travers toute l’industrie.C’est au cours de l’année dernière qu’a été publiée la première norme nationale pour la prévention des dommages et la protection des infrastructures souterraines (CSA Z247-15). Cette dernière couvre les pipelines et toutes les autres infrastructures souterraines, et elle constitue une norme homogène et exhaustive en matière de sécurité et de prévention des dégâts.

Si vous voulez en savoir plus à ce sujet, vous pouvez lire Le monde souterrain du Canada : 4 choses à savoir.

Voilà pour quelques points saillants de 2015, mais nous avons encore beaucoup à faire en 2016. Restez à l’affût, nous continuerons de vous communiquer les diverses façons dont l’industrie œuvre en faveur de la transparence, la sécurité et la durabilité.


L’Association canadienne de pipelines d’énergie représente les sociétés canadiennes de pipelines de transport, lesquelles exploitent environ 117 000 kilomètres de pipelines à travers le Canada. En 2014, ces autoroutes de l’énergie avaient acheminé environ 1,2 milliard de barils de produits de pétrole liquide et 5,4 billions de pieds cubes de gaz naturel. Nos membres transportent 97 pour cent du gaz naturel consommé quotidiennement au Canada et acheminent du pétrole brut en provenance des gisements terrestres de régions productrices vers divers marchés nord-américains.