Six technologies de pipelines que vous devez connaître

Ce billet est le dernier de la série sur les innovations pipelinières.

Depuis combien de temps la technologie pour pipeline évolue ? Eh bien, la première utilisation de pipelines pour transporter des hydrocarbures remonte à l’an 500 av. J.-C. en Chine. À l’époque, les pipelines étaient faits de bambou.

Deux mille cinq cent quinze ans plus tard, au Canada moderne, les pipelines sont faits d’acier de qualité supérieure, protégés par des revêtements de pointe et surveillés 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 à partir de salles de commande. Ceci dit, la technologie pour pipeline ne cesse de s’améliorer.

Au cours des dernières semaines, nous vous avons parlé de fabuleuses avancées dans notre série de billets sur les innovations pipelinières. Jetez un coup d’œil sur la manière dont les technologies que nous avons mises en évidence aident à améliorer la planification, la construction et l’exploitation des pipelines.

1. Le SIG et la planification de tracés

GIS-pipelines

Analyse d’un tracé au moyen du SIG (cliquez sur l’image pour l’agrandir). Image offerte gracieusement par ILF Consultants.

Analyse d’un tracé au moyen du SIG (cliquez sur l’image pour l’agrandir). Image offerte gracieusement par ILF Consultants.

La technologie du SIG (Système d’information géographique) aide les sociétés à déterminer le meilleur tracé pour les pipelines en leur permettant de tenir compte de nombreuses variables, incluant l’impact social et environnemental et les géorisques, dans un seul programme informatique qui relie les données aux emplacements réels sur une carte.

Lire plus sur le SIG et les pipelines ici.

2. Revêtements de pointe pour protéger les pipeline

Revêtement anticorrosion et apprêt antiusure sur un pipeline. Image offerte gracieusement par Bredero Shaw. ©2015. Tous droits réservés.

Revêtement anticorrosion et apprêt antiusure sur un pipeline. Image offerte gracieusement par Bredero Shaw. ©2015. Tous droits réservés.

Des revêtements spéciaux sont posés sur l’extérieur du pipeline pour aider à le protéger de la corrosion et de l’abrasion causées par les matériaux dans le sol (comme les roches). La qualité de ces revêtements évolue constamment; dans ce billet, nous vous expliquons comment ces revêtements perfectionnés fonctionnent.

Lire plus sur les revêtements de pipelines.

3. Les indicateurs du moment de basculement aident à protéger les travailleurs

Poseurs de canalisations à l’oeuvre. Photo offerte gracieusement par Cranesmart Systems.

Poseurs de canalisations à l’oeuvre. Photo offerte gracieusement par Cranesmart Systems.

Il est important de prévenir les fuites, mais il est tout aussi important de protéger les travailleurs qui posent les canalisations. Dans ce billet, nous examinons comment les indicateurs de moment de basculement installés sur les poseurs de canalisations avertissent les opérateurs de machines d’une surcharge et d’un risque de basculement.

Lire plus sur les indicateurs de moment de basculement.

4. Rendre Dame Nature prévisible

Géorisque identifié et mappé sur un tracé de pipeline (cliquez sur l’image pour l’agrandir). Photo offerte gracieusement par BGC Engineering.

Géorisque identifié et mappé sur un tracé de pipeline (cliquez sur l’image pour l’agrandir). Photo offerte gracieusement par BGC Engineering.

Les forces naturelles, comme les glissements de terrain, les tremblements de terre ou l’érosion des cours d’eau, peuvent présenter un danger pour les pipelines enfouis. Un nouveau programme de gestion des géorisques aide les sociétés à déterminer si leur pipeline est en danger et ainsi, à prendre des mesures avant qu’un incident se produise.

Lire plus sur le fonctionnement du programme de gestion des géorisques.

5. La détection de petites fuites

Une caméra spécialisée détecte les hydrocarbures évaporés. Photo offerte gracieusement par Rebellion Photonics.

Une caméra spécialisée détecte les hydrocarbures évaporés. Photo offerte gracieusement par Rebellion Photonics.

Les Canadiens s’inquiètent souvent de la capacité de l’industrie de détecter de petites fuites de pipelines. Dans ce billet, nous expliquons ce qui cause les fuites de la taille d’un trou d’épingle et nous parlons des nouvelles technologies comme les caméras spécialisées qui détectent les hydrocarbures évaporés qui peuvent éveiller l’attention des sociétés aux petites fuites.

Lire sur les fuites de la taille d’un trou d’épingle.

6. Les systèmes SCADA, les taupes des pipelines

Control-Room

 

Les systèmes SCADA (Supervisory Control and Data Acquisition) rassemblent les données importantes depuis le pipeline et avertissent les techniciens dans les salles de commande en cas de problème. Dans ce billet, nous vous montrons des technologies de pointe, comme les câbles à fibres optiques qui sont utilisés avec ces systèmes; nous examinons aussi où ces innovations pourraient servir. Allusion : pensez aux drones!

Lire sur comment les systèmes SCADA aident les sociétés à voir sous terre.

Beaucoup de technologie, un seul but

Le système de gestion de l’intégrité d’une société comprend plusieurs politiques, pratiques et technologies qui fonctionnent ensemble dans le but d’assurer l’exploitation sécuritaire des pipelines. Lorsque de nouvelles technologies apparaissent, elles renforcent le système et aident les opérateurs à réaliser un but très important, notamment zéro incident sur les pipelines canadiens.

Lire tous les billets sur les innovations pipelinières :


L’Association canadienne de pipelines d’énergie représente les sociétés canadiennes de pipelines de transport, lesquelles exploitent environ 115 000 kilomètres de pipelines à travers le Canada. En 2013, ces autoroutes de l’énergie avaient acheminé environ 1,2 milliard de barils de produits de pétrole liquide et 5,3 billions de pieds cubes de gaz naturel. Nos membres transportent 97 pour cent du gaz naturel consommé quotidiennement au Canada et acheminent du pétrole brut en provenance des gisements terrestres de régions productrices vers divers marchés nord-américains.