Que se passe-t-il si un racleur intelligent se trouve bloqué dans un pipeline?

La population canadienne nous pose sans cesse des questions et nous faisons de notre mieux pour y répondre. Si vous avez des questions au sujet des pipelines, posez-les-nous ici.

Les membres de CEPA s’engagent à exploiter leurs pipelines de la façon la plus sûre et responsable. Pour veiller à ce que ces derniers fonctionnent sans danger, ils emploient divers systèmes de surveillance qui transmettent des informations en temps réel aux salles de commande. Ces systèmes préviennent les exploitants de toute anomalie concernant le débit, la pression et la température du produit, ainsi que de tout autre signe de problème éventuel dans le pipeline.

Bien que les exploitants surveillent sans arrêt leurs pipelines, ils se sont également dotés de programmes d’inspection pour garantir l’intégrité structurale et le bon fonctionnement de leurs pipelines.

L’une de ces méthodes, appelée « inspection interne », a recours aux racleurs intelligents (des jauges d’inspection de pipelines). Ces outils de pointe sont munis de plusieurs capteurs qui font notamment appel à l’imagerie par résonance magnétique (IRM) et aux ultrasons dans le but d’inspecter le pipeline de l’intérieur et de détecter tout signe de corrosion, de même que toute autre indication que la canalisation risque de se fissurer.

Vous nous avez demandé : « Que se passe-t-il si un racleur intelligent se trouve bloqué dans un pipeline? » Pour faire court, les exploitants pipeliniers prévoient ces cas de figure et prennent des dispositions à l’avance pour éviter que les racleurs se bloquent. Cependant, parce que ceux-ci parcourent les canalisations de l’intérieur, il existe toujours le risque qu’ils s’accrochent sur un joint ou une accumulation de matériau.

Dans cette vidéo, Alasdair Clyne cite quelques exemples de la façon dont les exploitants tentent de libérer leurs racleurs s’ils se bloquent.