Pourquoi le Canada exporte-t-il du pétrole brut?

Dans un monde où encore près d’un milliard de personnes n’ont pas accès à l’électricité, les abondantes ressources en pétrole et en gaz naturel du Canada nous permettent de profiter d’une énergie abordable dans notre vie quotidienne et de tirer un revenu de l’exportation dont tous les Canadiens bénéficient.

Pour mesurer toute l’ampleur de nos ressources en pétrole brut, pensez que le Canada se classe troisième au monde pour les réserves de brut, est le quatrième plus grand producteur de pétrole et le quatrième plus important exportateur de pétrole.

Nous exportons principalement du pétrole brut, car nous en produisons plus que nous ne pouvons en consommer.

Le Canada a produit 4,6 millions de barils de pétrole brut par jour en 2018. La même année, il en a exporté 3,6 millions de barils par jour et consommé environ 1,5 million de barils par jour. Source : Ressources naturelles Canada. (Remarque : un peu plus du tiers de pétrole consommé au pays provient de sources étrangères.)

Cette semaine, nous jetons un coup d’œil aux exportations de pétrole du Canada.

Cinq choses à savoir au sujet des exportations de pétrole du Canada

  1. Les États-Unis sont notre principal client. Quatre-vingt-seize pour cent des exportations de pétrole sont acheminées aux É.-U. En 2018, la valeur totale de ces exportations s’établissait à 86,7 milliards de dollars. Le brut canadien représentait 48 pour cent du total des importations américaines de pétrole brut, ce qui faisait du Canada leur plus grand fournisseur de brut étranger cette année-là.
  2. Certaines entreprises américaines qui exercent des activités au Canada possèdent des raffineries aux É.-U. qui ont une forte demande de produit. Le pétrole brut canadien comptait pour 22 pour cent de tout le pétrole raffiné aux É.-U. en 2018. Source : Ressources naturelles Canada.
  3. La proximité des États du Midwest et des sources d’approvisionnement en pétrole canadien. Le Midwest américain est le marché le plus important et le plus accessible pour le pétrole canadien. Les raffineries américaines disposent de la capacité nécessaire pour traiter le pétrole brut lourd exporté par le Canada.
  4. Le Canada a besoin de plus de pipelines pour exporter son pétrole (et son gaz). Le pétrole brut canadien est abondant, mais en grande partie enclavé. Étant donné que les É.-U. sont notre principal client et que nous ne pouvons vendre notre pétrole nulle part ailleurs, nous devons le vendre à un prix grandement réduit par rapport au prix de référence du brut nord-américain. C’est pourquoi le pays a besoin d’élargir son infrastructure pipelinière. De nouveaux projets de pipelines jusqu’aux côtes nous permettront d’accéder à des marchés en Asie-Pacifique, où nous pouvons vendre chaque baril de pétrole à un prix plus élevé.
  5. Le Canada exporte aussi des produits pétroliers raffinés aux É.-U. Selon l’Association canadienne des carburants, le produit raffiné du Canada le plus exporté aux États-Unis est l’essence, qui comptait pour 65,7 millions de barils en 2016. Les exportations d’essence en provenance des raffineurs de l’Est du Canada satisfont généralement la demande d’énergie à des fins de transport émanant de l’économie du Nord-Est des États-Unis.

Tous les Canadiens profitent de l’exportation du pétrole canadien, que ce soit pour financer les soins de santé, l’éducation ou divers autres services importants qui nous permettent de jouir d’un des plus hauts niveaux de vie dans le monde. C’est pourquoi il est si important de continuer à bâtir des pipelines pour exporter notre pétrole (et notre gaz).