L’expansion urbaine et les pipelines – un coup d’œil sur l’expansion sécuritaire (2e partie)

Voici la deuxième partie de notre série sur « l’expansion urbaine et les pipelines », dans laquelle nous nous penchons sur les mesures prises par les exploitants de pipelines pour gérer l’expansion urbaine et répondre à la demande croissante en énergie.

La semaine dernière, nous avons découvert comment les corridors de transport et de services publics (ou TUC pour Transportation/Utility corridors) à Calgary et à Edmonton fournissent aux pipelines et aux emprises de services publics une zone d’aménagement limitée sécuritaire.

Cette semaine, nous regardons de plus près le TUC de Calgary, qui est la zone dans laquelle ATCO Pipelines déplace et remplace actuellement certains de ses anciens gazoducs à haute pression dans le cadre de son programme de remplacement de pipelines urbains (le programme UPR).

On a recours au forage directionnel horizontal pour introduire le pipeline sous la surface.

On a recours au forage directionnel horizontal pour introduire le pipeline sous la surface.

Nous nous pencherons plus particulièrement sur le projet de raccordement Calgary nord-est (ou NECC pour Northeast Calgary Connector), l’un des projets UPR conçus pour améliorer la sécurité du public, moderniser le réseau de gaz naturel et augmenter sa capacité pour répondre à la demande croissante en énergie d’une ville en pleine expansion.

Protéger les oiseaux, les sols et les terres humides

De nombreux aspects en matière de sécurité et d’environnement doivent être pris en compte pour un tel projet. C’est pourquoi ATCO Pipelines a soigneusement évalué les facteurs liés à l’environnement avant de commencer les travaux.

Curtis Clark, chef du groupe sur l’environnement chez ATCO Pipelines, l’explique :

Lors du processus de planification, comme dans tous nos projets, nous avons demandé à des experts en environnement de réaliser des évaluations préliminaires et sur site quant à l’itinéraire choisi [pour le pipeline]. Les experts ont analysé de nombreuses caractéristiques de l’environnement, notamment les sols, la végétation, la faune, les zones aquatiques et les ressources historiques.

ATCO Pipelines s’est fondé sur cette évaluation pour mettre au point un plan de protection de l’environnement décrivant les procédés et les mesures qui permettront de limiter les impacts des travaux. Une équipe chargée de l’inspection, composée notamment d’experts en environnement, est présente sur le lieu des travaux afin de s’assurer du respect de ces recommandations.

Lors de la phase initiale du projet NECC, les travaux de construction n’ont pas pu commencer dû à la présence d’oiseaux qui faisaient leur nid dans la zone. ATCO Pipelines a fait appel à des biologistes afin qu’ils observent les nids et confirment à quel moment les oisillons pourraient voler. C’est seulement à partir de ce moment-là que les travaux ont commencé.

Poser des pipelines dans une métropole en effervescence

Calgary est une ville très animée, multipliant ainsi les défis pour ce projet en raison du grand nombre de routes et d’infrastructures dans la zone. De surcroît, le nouveau pipeline devait traverser plusieurs terres humides dans lesquelles la sauvagine et les oiseaux migrateurs se regroupaient.

C’est la raison pour laquelle ATCO Pipelines a eu recours au forage directionnel horizontal (FDH) pour forer des tunnels sous les routes/terres humides et introduire le pipeline en dessous afin d’éviter de perturber la zone en surface. Cette méthode a été utilisée à 12 emplacements différents tout au long du projet, le forage le plus important mesurant plus de 1 700 mètres de long ! La société travaille aussi avec l’Alberta Energy Regulator et les propriétaires fonciers pour leur fournir des informations concernant les travaux et répondre à leurs questions et préoccupations.

Scott Salmon, chef de projet chez ATCO Pipelines, ajoute :

Il est primordial de garantir la sécurité des automobilistes et de minimiser les ralentissements routiers pendant les travaux de construction. Dans certains cas, lorsque le forage a lieu 24 heures sur 24, sept jours sur sept, il a aussi été nécessaire de mettre en place des mesures d’atténuation du bruit et de la lumière à certains endroits plus proches de zones résidentielles.

Un écran antibruit permet de réduire le bruit des travaux.

Un écran antibruit permet de réduire le bruit des travaux.

Comme tous les membres de CEPA, ATCO Pipelines a fait de la sécurité et de l’environnement sa priorité majeure pour son projet de raccordement Calgary nord-est. La société a fait appel à des méthodes innovantes et a suivi les pratiques exemplaires de l’industrie afin de limiter les impacts sur la zone.

La semaine prochaine, dans le dernier volet de cette série, vous verrez le projet à l’œuvre et en apprendrez plus sur les mesures prises pour assurer la sécurité des employés et du public et préserver sans cesse l’intégrité du pipeline.

Consultez la première partie de cette série ainsi que notre précédent billet, qui explique le programme de remplacement de pipelines urbains d’ATCO Pipelines.


L’Association canadienne de pipelines d’énergie représente les sociétés canadiennes de pipelines de transport, lesquelles exploitent environ 117 000 kilomètres de pipelines à travers le Canada. En 2014, ces autoroutes de l’énergie avaient acheminé environ 1,2 milliard de barils de produits de pétrole liquide et 5,4 billions de pieds cubes de gaz naturel. Nos membres transportent 97 pour cent du gaz naturel consommé quotidiennement au Canada et acheminent du pétrole brut en provenance des gisements terrestres de régions productrices vers divers marchés nord-américains.