L’essai hydrostatique aide à maintenir l’intégrité des pipelines

La sécurité est une priorité de premier ordre pour l’industrie pipelinière.

Les pipelines fonctionnent sous nos pieds jour après jour sans que la plupart des gens s’en rendent compte. Cette invisibilité apparente est le résultat de l’engagement pris par l’industrie envers la protection et le maintien de l’intégrité des pipelines, une tâche qui implique un monitorage et une maintenance permanents, vingt-quatre heures par jour, ainsi que l’utilisation d’outils et de procédés d’inspection et de détection de haute technologie.

L’un des procédés de gestion de l’intégrité des pipelines est l’essai hydrostatique.

L’essai hydrostatique consiste à remplir un pipeline d’eau et à le pressuriser à un niveau qui dépasse sa pression normale de fonctionnement.

Ceci permet d’assurer que la canalisation ne comporte aucun défaut.

Pour en savoir plus sur ce procédé important de gestion de l’intégrité des pipelines, nous vous invitons à regarder ce vidéo :

 


L’Association canadienne de pipelines d’énergie (CEPA) représente les sociétés de pipelines de transport qui exploitent 110 000 kilomètres de pipelines à travers le Canada. En 2011, les sociétés membres de la CEPA ont transporté environ 5,3 billions de pieds cubes de gaz naturel et 1,2 milliard de barils de pétrole brut et de produits pétroliers raffinés. Les sociétés membres de la CEPA transportent 97 pour cent de la production quotidienne de gaz naturel et de pétrole brut des régions productrices vers les marchés d’Amérique du Nord.