Les pipelines canadiens : Ce que nous disent les chiffres

Notre monde est constitué de chiffres. Les montres GPS nous indiquent la distance parcourue lors de nos joggings matinaux, les commentateurs sportifs possèdent des statistiques pour chaque joueur et les entreprises n’ont qu’à cliquer sur une souris pour avoir accès à des données sur le marché. Ces chiffres, lorsqu’on les analyse dans leur contexte, nous aident à évaluer et comprendre le monde qui nous entoure.

Les chiffres peuvent également nous aider à comprendre pourquoi nous avons besoin de pipelines. CEPA a récemment mis à jour ses statistiques sur l’industrie à partir des informations fournies par nos entreprises membres. Jetez un œil sur certains de ces chiffres et sur ce qu’ils nous apprennent au sujet de l’exploitation des pipelines au Canada.

Les pipelines acheminent l’énergie vers les Canadiens

Les chiffres :

Ce que nous disent les chiffres :

Les pipelines sont des autoroutes de l’énergie. Les Canadiens en ont besoin afin de recevoir l’énergie qu’ils consomment pour chauffer leurs maisons, faire fonctionner leurs voitures et produire les biens qu’ils utilisent quotidiennement. Il faudrait 4 200 wagons-citernes pour faire parvenir le pétrole brut que transportent les pipelines canadiens en une seule journée. 

Les pipelines contribuent à l’économie canadienne

Les chiffres :

En 2013, les entreprises membres de CEPA ont…

  • généré 13 600 postes équivalents temps plein
  • investi plus de 25 millions de dollars dans les collectivités locales
  • dépensé près de 1,5 milliard de dollars en approvisionnement local (sur cette somme, 112 millions de dollars ont été dépensés auprès de fournisseurs autochtones)
  • versé 1,1 milliard de dollars en impôts sur les sociétés et impôts fonciers au Canada. 

Un autre chiffre : 81,7 milliards de dollars, soit le montant des exportations canadiennes de pétrole brut et de gaz naturel en 2013 — dont la majorité a été acheminée par pipeline.

Ce que nous disent les chiffres :

Les sociétés pipelinières participent au niveau de vie dont jouissent les Canadiens, car elles créent des emplois et apportent une contribution aux collectivités locales. En outre, les impôts versés par les sociétés pipelinières aident à financer d’importants services gouvernementaux tels que l’éducation et les services de soin de santé. Pour finir, les pipelines acheminent les exportations de pétrole et de gaz vers les marchés, et ces exportations constituent un facteur clé en vue d’une économie canadienne forte et stable.

Les pipelines acheminent l’énergie en toute sécurité

Les chiffres :

  • 99,9995 pour cent des produits liquéfiés ont été transportés en toute sécurité par des pipelines entre 2002 et 2013
  • Plus de 1,4 milliard de dollars ont été consacrés à la sécurité des pipelines par les membres de CEPA en 2013. Cela représente environ 12 000 $ par kilomètre de pipeline.

Ce que nous disent les chiffres :

Ces chiffres montrent que l’industrie pipelinière est déterminée à transporter l’énergie de façon sécuritaire, mais aussi que les entreprises investissent continuellement dans les technologies qui leur permettent d’entretenir et de surveiller les pipelines.

Notre chiffre le plus important : ZÉRO

L’objectif principal de l’industrie pipelinière est d’obtenir un chiffre de zéro incident lié aux pipelines. Les membres de CEPA collaborent ensemble dans le cadre du programme CEPA Priorité intégrité® afin d’atteindre ce but. Plus de détail sur CEPA Priorité intégrité ici.

 


L’Association canadienne de pipelines d’énergie représente les sociétés canadiennes de pipelines de transport, lesquelles exploitent environ 115 000 kilomètres de pipelines à travers le Canada. En 2013, ces autoroutes de l’énergie avaient acheminé environ 1,2 milliard de barils de produits de pétrole liquide et 5,3 billions de pieds cubes de gaz naturel. Nos membres transportent 97 pour cent du gaz naturel consommé quotidiennement au Canada et acheminent du pétrole brut en provenance des gisements terrestres de régions productrices vers divers marchés nord-américains.