Les centres d’appel unique canadiens poursuivent leurs activités durant le confinement

Saviez-vous que les centres d’appel unique du Canada demeurent ouverts durant le confinement actuel dû à la COVID-19? Ces systèmes permettent au public d’effectuer un seul appel téléphonique (ou une demande en ligne) quelques jours avant de commencer à creuser, afin d’avertir tous les exploitants de services publics. Par conséquent, si vous prévoyez de mener un projet extérieur impliquant de perturber le sol cet été, n’oubliez pas d’envoyer une demande en ligne par le biais du service Cliquer avant de creuser.

Dans le billet de cette semaine, nous nous entretenons avec Mike Sullivan, président d’Alberta One-Call Corporation et de la Canadian Common Ground Alliance, pour découvrir comment les centre d’appels uniques gèrent les demandes de localisation de services publics enfouis au cours de cette période inhabituelle.

Un service complètement virtuel et inchangé

« Tout comme les autres centres d’appel unique au Canada, Alberta One-Call a la chance d’être complètement virtuel. Les membres de One-Call et le public ne devraient donc remarquer absolument aucun changement à nos services en cette période de confinement, affirme M. Sullivan. Bien que nous fassions plus que jamais la promotion des demandes de localisation en ligne, le service téléphonique est toujours disponible. Il se pourrait juste que vous attendiez un peu plus longtemps que d’habitude pour parler à un agent. »

Au Canada, le service d’appel unique prend les dispositions nécessaires pour que les sociétés membres viennent indiquer l’emplacement des infrastructures enfouies inscrites. De cette façon, les personnes qui doivent creuser dans le secteur peuvent le faire sans risquer de se blesser ou de causer des dommages. M. Sullivan souligne que les membres se sont engagés à répondre à toutes les demandes dans un délai de cinq jours, qu’il s’agisse d’un grand projet industriel ou de travaux d’aménagement paysager chez un particulier. Il faut trois jours pour traiter les demandes liées à des pipelines de transport réglementés par la Régie de l’énergie du Canada ou de l’Alberta Energy Regulator (la régie albertaine de l’énergie).

  1. Sullivan remarque qu’il y a eu beaucoup moins d’activités en mars 2020 qu’en mars 2019. « Le nombre de demandes a baissé de 25 pour cent, précise-t-il. Trois facteurs sont à l’origine de cela : les mesures de confinement pour arrêter la propagation de la COVID-19, la chute mondiale des prix de l’énergie, qui provoque des interruptions de projet et des retards, et des températures exceptionnellement froides pour la saison dans de nombreuses régions du pays. »

La saison des travaux d’excavation est cependant sur le point de commencer. Les jardineries s’attendent à voir une demande élevée, la plupart des gens ayant davantage le temps de planter. Certaines personnes prévoient également de cultiver leurs propres légumes afin d’éviter tout trajet inutile au supermarché.

 

Quels sont les avantages du service Cliquer avant de creuser?

En général, les centres d’appel unique font la promotion du site ClickBeforeYouDig.com, un portail à guichet unique qui sert à effectuer les demandes de localisation partout en Amérique du Nord, parce qu’il améliore l’intégrité des demandes et rend le personnel davantage disponible à des fins de soutien en cas d’urgence.

« Les demandes en ligne sont plus précises que celles au téléphone, affirme M. Sullivan. C’est parce que les utilisateurs peuvent indiquer avec exactitude l’endroit de l’excavation au moyen d’outils de dessin en ligne, plutôt que de l’expliquer à une autre personne. Plus on est précis, moins on risque d’endommager quoi que ce soit. »

Parce que le Canada fait usage de la plupart des logiciels de demandes de localisation en ligne, lorsque les utilisateurs effectuent une demande sur ClickBeforeYouDig.com, toute l’information se rend directement dans un système qui avertit les exploitants des services publics traversant le site d’excavation. Un autre avantage est que ce service en ligne est accessible 24 heures sur 24, sept jours sur sept.

  1. Sullivan fait remarquer que 44 pour cent des demandes visant des projets résidentiels en Alberta passent désormais par l’Internet, une augmentation qu’il attribue à l’amélioration du système en ligne et à la meilleure maîtrise des technologies numériques par les propriétaires. M. Sullivan précise qu’en ce qui concerne les membres et les entrepreneurs, Alberta One-Call a récemment imposé un processus de demande de localisation en ligne. Aujourd’hui, 98 % des demandes de localisation provenant de ces groupes se font sur l’Internet.

Le mois d’avril a été désigné comme le mois des excavations sécuritaires, une initiative nord-américaine soutenue par la Canadian Common Ground Alliance et la Common Ground Alliance (aux États-Unis) qui a pour objectif de sensibiliser la population aux pratiques d’excavation sécuritaires et de prévenir les dommages causés aux infrastructures souterraines essentielles, comme les pipelines. Les membres de l’Association canadienne de pipelines d’énergie (CEPA) se sont engagés à promouvoir des pratiques d’excavation sécuritaires en avril, mais aussi pendant le reste de l’année. La prévention des dommages aux pipelines et la protection des collectivités comptent parmi les principales priorités des sociétés membres de CEPA.