Le symposium Integrity First de la CEPA réunit divers groupes pour parler des pipelines

Une rencontre digne d’intérêt a eu lieu la semaine dernière à Toronto – ce fut en quelque sorte une convergence de points de vue. L’Association canadienne de pipelines d’énergie a réuni divers groupes à l’occasion d’un symposium pour parler de la sécurité des pipelines et de l’avenir de l’infrastructure cruciale du Canada.

Oui, les participants habituels étaient là (par exemple les sociétés membres de la CEPA), mais par contre, la présence d’un organisme environnemental et d’un éminent conférencier des Premières nations était peut-être plus inattendue, de même que les messages percutants présentés par un enquêteur canadien de premier plan au sujet de l’attitude des Canadiens à l’égard des pipelines.

Souvent accusée de se cacher derrière le jargon de l’ingénierie, l’industrie a pourtant engagé un dialogue remarquablement franc et ouvert au sujet des choix d’infrastructure et d’énergie qui s’offrent aux Canadiens, de l’acceptabilité sociale et de la poursuite de l’objectif zéro fuite de l’industrie.

Autrement dit, les exploitants de pipelines de transport du Canada désirent rétablir leur acceptabilité sociale et sont prêts non seulement à engager la conversation, mais aussi à en être les hôtes et à faire ce qu’il faut pour obtenir cette acceptabilité.

L’événement a commencé mercredi soir par une allocution prononcée par l’honorable Perrin Beatty, Président de la Chambre de commerce du Canada. M. Beatty a parlé avec enthousiasme de l’infrastructure canadienne de canalisation, qui représente une réussite canadienne exceptionnelle et d’une importance cruciale pour l’économie et le bien-être de notre pays.

« Les Canadiens ont besoin d’un dialogue sur l’énergie, » a déclaré M. Beatty, « mais actuellement le débat n’est pas rationnel. Les sondages montrent que la plupart des Canadiens savent qu’il est possible d’équilibrer le développement et la responsabilité environnementale. »

Beatty a aussi fait remarquer que, sur la base des nombreuses années qu’il a passées au service de la fonction publique, « lorsqu’on traite les Canadiens avec respect, ils prennent les bonnes décisions. »

L’ordre du jour du symposium comprenait de nombreux conférenciers et panélistes qui ont étudié tous les aspects de la sécurité et de l’intégrité des pipelines ainsi que du climat sociopolitique. Les sujets de discussion ont inclus :

  • La sécurité de l’exploitation et la prévention des fuites
  • La préparation aux situations d’urgence et l’intervention
  • L’acceptabilité sociale et la consultation des collectivités
  • Les améliorations de la performance par le biais de la technologie

L’un des moments les plus marquants de la seconde journée a été l’allocution prononcée par l’enquêteur Bruce Anderson au cours du dîner au sujet de l’opinion publique concernant les pipelines. Nous avons saisi plusieurs des remarques de M. Anderson sur Twitter. Nous avons « Storifié » ces Tweets, ainsi que la vidéo qu’a montrée M. Anderson et notre entrevue avec lui – voici cet ensemble Storify pour ceux qui désirent l’écouter.

Cette journée et demie a permis un dialogue très réussi parmi des groupes canadiens éminents sur un sujet qui intéresse tous les Canadiens. Comment pouvons-nous entreprendre un développement responsable tout en bâtissant une infrastructure pour l’avenir ainsi que notre économie pour le présent?

La réponse? Cela commence par un dialogue rationnel parmi les Canadiens. Comme l’a été le symposium Integrity First de la semaine dernière.


L’Association canadienne de pipelines d’énergie (CEPA) représente les sociétés de pipelines de transport qui exploitent 110 000 kilomètres de pipelines à travers le Canada. En 2011, les sociétés membres de la CEPA ont transporté environ 5,3 billions de pieds cubes de gaz naturel et 1,2 milliard de barils de pétrole brut et de produits pétroliers raffinés. Les sociétés membres de la CEPA transportent 97 pour cent de la production quotidienne de gaz naturel et de pétrole brut des régions productrices vers les marchés d’Amérique du Nord.