Le Canada doit tirer la valeur maximale de ses ressources pétrolières et gazières pour la relance de l’économie.

Nous commençons le blogue de cette semaine par un gros merci au personnel soignant du Canada qui risque sa vie tous les jours afin d’assurer notre sécurité durant la pandémie mondiale de COVID-19.

Nous avons de la chance d’avoir un système de santé publique solide qui nous protège durant cette période difficile et fait du Canada l’un des meilleurs endroits où vivre. C’est toutefois plus qu’une simple question de chance. Le filet de sécurité sur lequel nous comptons tous dépend du maintien de notre capacité à valoriser et transporter des ressources naturelles.

La pandémie de COVID-19 a sensibilisé davantage les Canadiens aux nombreux produits essentiels provenant du pétrole et du gaz, notamment les pesticides, les engrais, les antiseptiques, les agents de conservation alimentaires, les produits pharmaceutiques, les réfrigérants, les détergents et les anesthésiques. Et les matières premières composant les plastiques qui servent à la fabrication de l’équipement de protection individuelle qui assure la sécurité de nos travailleurs de première ligne.

Dans le blogue de cette semaine, nous nous penchons sur certaines des façons dont le pétrole et le gaz, ainsi que les pipelines qui les acheminent, peuvent aider notre économie à se remettre des dommages infligés par la pandémie mondiale.

 

Un rôle de premier plan dans la reprise économique

Dans un article d’opinion paru récemment dans le Globe and Mail, Which private sector industries ‘pay the bills’ for Canada?, l’auteur aborde l’importance du pétrole et du gaz dans la reprise économique du Canada. « L’énergie représentait à elle seule presque un cinquième du total des exportations du Canada l’année dernière, et le pétrole et le gaz comptaient pour la majeure partie des recettes d’exportation liées à l’énergie », fait-il remarquer. (Globe and Mail. Findlayson, J. 2 juillet 2020.).

« Cette industrie revêt une importance cruciale pour la création d’emplois, les investissements de capitaux et l’apport à l’économie, et nous avons la chance de posséder une infrastructure énergétique qui satisfait à pratiquement tous nos besoins, affirme le président et chef de la direction de CEPA. La valeur du secteur pétrochimique dans la création de produits dérivés du pétrole et du gaz constituera un élément essentiel de la reprise économique au pays. »

Le Heartland Petrochemical Complex d’Inter Pipeline est un grand projet pétrochimique déjà en voie de construction. Une fois terminé, il convertira du propane local et bon marché en 525 000 tonnes par année de polypropylène, un plastique recyclable de grande valeur servant à fabriquer une vaste gamme de produits finis comme des emballages de produits de consommation, des textiles, des composants automobiles, de l’équipement médical et de la monnaie, pour n’en citer que quelques-uns.

Ce projet permettra aux producteurs canadiens d’accroître la valeur de leurs ressources en propane. De surcroît, et bien que le projet se situe en Alberta, de grands développements comme celui-ci emploient des matériaux, des services et du personnel spécialisé de tout le pays, ce qui, à son tour, contribue directement et indirectement à l’économie canadienne en général (rapport disponible en anglais).

L’Alberta Petrochemicals Incentive Program sera lancé à l’automne 2020. Il s’agit d’un programme de subventions sur 10 ans du gouvernement de l’Alberta qui vise à attirer des investissements de plusieurs milliards de dollars dans le secteur pétrochimique.

Par ailleurs, des projets sont en cours pour élargir nos marchés d’exportation du pétrole et du gaz. Des pays en Asie ont besoin de nos produits énergétiques produits de manière responsable pour améliorer la qualité de l’air et lutter contre les changements climatiques. En outre, des projets de production de gaz naturel liquéfié (GNL) contribuent à créer des marchés d’exportation de notre gaz naturel, et une fois que le projet d’agrandissement du réseau de Trans Mountain sera terminé, le Canada pourra accéder à un plus grand nombre de marchés pour exporter ses produits pétroliers.

 

Voici quatre façons dont les pipelines joueront un rôle important dans la reprise économique :

  • Le réseau de pipelines d’énergie transportera du pétrole et du gaz des puits aux usines pétrochimiques aux fins de transformation et de fabrication de tout un éventail de produits plastiques finis.
  • Nos pipelines achemineront en toute sécurité des milliards de pieds cubes de gaz naturel vers les usines de traitement, où le gaz sera liquéfié en vue du transport à l’étranger.
  • Les pipelines transporteront vers la côte du pétrole qui sera exporté en Asie ou vers les raffineries nord-américaines dans l’est.
  • Enfin, les projets de pipelines créent des milliers d’emplois directs et indirects, ainsi que des emplois induits, soit des emplois créés lorsque ces travailleurs dépensent, par exemple dans les restaurants et les cinémas.

La pandémie mondiale a mis en lumière le rôle important de l’industrie des pipelines d’énergie dans notre vie quotidienne. La prochaine étape sera d’aider notre pays à tirer pleinement parti de nos produits pétroliers et gaziers pour la reprise économique.