La protection de l’intégrité des pipelines – un travail à temps plein!

Jour après jour, les quelque 110 000 kilomètres de pipelines de transport des sociétés membres de la CEPA acheminent l’énergie qui chauffe nos maisons, alimente nos véhicules et permet la fabrication d’un grand nombre de nos objets ménagers. Ces pipelines sont d’une efficacité exceptionnelle et transportent des millions de barils de pétrole par jour.

Toute cette activité se déroule sous nos pieds de façon si sûre et si efficace que peu de Canadiens s’en rendent compte. Cela ne veut pas dire que les pipelines fonctionnent sans surveillance – bien au contraire. Pour les sociétés pipelinières, le monitorage des pipelines est un travail à temps plein!

Les exploitants pipeliniers accordent une priorité absolue à la sécurité des pipelines afin d’assurer la protection du public, de leur personnel et de l’environnement. Et le meilleur moyen d’assurer la sûreté de fonctionnement des pipelines consiste à entretenir leur intégrité.

Intégrité des pipelines : assurer que le pipeline et tous ses éléments connexes fonctionnent correctement.

L’intégrité des pipelines est une priorité absolue

Les pipelines sont une forme d’infrastructure physique – tout comme les voies de chemin de fer et les autoroutes, ce qui signifie qu’ils doivent être entretenus pour éviter les dommages et assurer leur bon fonctionnement. Pour les entreprises pipelinières, la protection de l’intégrité des pipelines est une priorité absolue qui implique trois aspects clés :

La conception et la construction des pipelines

La sécurité est la priorité numéro un à chaque étape du procédé de construction d’une canalisation. La sécurité du pipeline est assurée par l’utilisation de matériaux de construction rigoureusement testés et de revêtements haute performance qui protègent contre la corrosion et les dommages environnementaux. Par ailleurs, le tracé du pipeline est spécifiquement choisi pour minimiser l’impact environnemental et l’interaction humaine.

Le monitorage des pipelines

Le monitorage des pipelines s’effectue jour et nuit : les exploitants surveillent leurs canalisations vingt-quatre heures sur vingt-quatre, sept jours par semaine, depuis des centres de contrôle à distance disséminés à travers le Canada.

Ces centres de contrôle utilisent certains dispositifs tels que les systèmes SCADA, acronyme de l’anglais ‘Supervisory Control and Data Acquisition’ (télésurveillance et acquisition de données), qui permettent de recueillir de l’information grâce à des capteurs posés tout au long du pipeline. Cette information est ensuite transmise au centre de contrôle. Dans la salle de contrôle, des techniciens hautement qualifiés, qui ont reçu une formation approfondie en matière d’exploitation pipelinière et d’intervention d’urgence, évaluent l’information et déterminent si d’autres mesures s’imposent.

L’inspection et la maintenance des pipelines

Tout comme le monitorage, l’inspection et la maintenance des pipelines sont des processus continus. Des employés se rendent sur le terrain de façon quotidienne pour inspecter le matériel et s’assurer que tout fonctionne correctement.

Pour faire du bon travail, ce personnel fait appel à diverses technologies très sophistiquées, qui comprennent entre autres des outils d’inspection interne.

Outils d’inspection interne : outils sophistiqués utilisés pour inspecter l’intérieur des canalisations afin de déceler toute anomalie telle qu’une bosselure ou un amincissement des parois susceptible d’altérer l’intégrité du pipeline.

Nous vous invitons à regarder ces vidéos qui illustrent comment fonctionnent les outils d’inspection interne pour déceler les fissures, les bosselures et autres anomalies risquant de porter atteinte à l’intégrité d’un pipeline :

http://www.cepa.com/about-pipelines/maintaining-safe-pipelines/pipeline-integrity

Si l’on remarque une anomalie quelconque dans la canalisation, les pompes, les vannes ou autre équipement, le personnel de maintenance et d’inspection prend les mesures nécessaires pour les réparer rapidement, tout en vérifiant continuellement les exigences relatives à la sécurité et les instruments de calibrage.

Un exemple dans l’industrie

Arti Bhatia, Directrice de la gestion des risques liés aux pipelines et corridors chez Alliance Pipeline Limited, donne un exemple de la façon dont les instruments de haute technologie tels que ceux mentionnés ci-dessus permettent l’étroite surveillance de tous les réseaux pipeliniers, d’une extrémité à l’autre, et de façon régulière.

« Alliance soumet systématiquement son réseau pipelinier à des examens techniques complets qui dépassent les exigences réglementaires. L’évaluation régulière d’une série de données de mesure intégrant des informations détaillées permet à Alliance de surveiller de près chaque millimètre de ses 3 719 kilomètres de canalisations, » déclare-t-elle.

Et c’est un engagement qu’Alliance prend au sérieux.

« Dans le cadre de nos programmes de monitorage proactif de l’état des pipelines, et en moins de douze ans d’exploitation, Alliance a inspecté son réseau pipelinier deux fois grâce aux technologies d’inspection en ligne HD – et nous allons le refaire pour la troisième fois en 2013. »

Cet engagement envers l’intégrité des pipelines est une promesse faite aux Canadiens de donner en tout temps la priorité absolue à leur sécurité et à celle de l’environnement.