La course à pied et la planification d’un pipeline : comment la technologie change notre façon de faire

Ce billet est le sixième d’une série sur les innovations pipelinières.

Vous savez sans aucun doute que la technologie change notre compréhension de la géographie. Vous désirez connaître le meilleur endroit pour faire de la course à pied à Vancouver? Alors examinez ce plan qui illustre les itinéraires les plus populaires en fonction des données GPS des gens qui courent dans cet endroit.

Les sociétés de pipeline utilisent aussi la technologie pour mieux planifier et gérer leurs tracés. Les systèmes d’information géographiques (SIG) aident les sociétés à continuellement hausser la sécurité en améliorant la compilation et l’analyse des données sur les emprises.

Qu’est-ce qu’un SIG?

Il est possible que vous ayez entendu parler de la technologie SIG. Il s’agit d’un système informatique qui relie un endroit sur une carte à l’information sur cette zone géographique. Il peut y avoir plusieurs couches de données au sujet d’un endroit bâti dans un SIG, et le fait d’avoir toute l’information en un seul système permet d’analyser les relations entre les données et les emplacements dans le vrai monde. Par exemple, voyez comment l’Université de la Saskatchewan utilise ce système dans sa recherche historique.

Le SIG et les pipelines

Hynek Drlik est chef de l’équipe SIG à ILF Consultants Inc., société de génie, d’experts-conseils et de gestion de projet qui offre de nombreux services en génie, incluant des solutions basées sur SIG pour les exploitants de pipelines. Il a expliqué que, dans le cas des pipelines, les données reliées à un plan du tracé dans le SIG peuvent inclure les renseignements suivants :

« Le SIG est le système de base de gestion de l’intégrité puisqu’il peut organiser et coordonner toute l’information et l’emplacement géographique liés au pipeline », a dit Drlik.

Mais, comment exactement est-ce que le SIG aide-t-il à rendre les pipelines plus sûrs? Voici quelques exemples :

Meilleure planification des pipelines

« La sécurité du pipeline commence par le tracé », a expliqué Drlik.

Grâce au SIG, les sociétés peuvent analyser toute l’information dont elles disposent sur un tracé proposé en un seul programme. Les sociétés peuvent ainsi déterminer le meilleur tracé selon les nombreuses variables incluant l’impact social et environnemental et les risques géologiques pour le pipeline.

GSI-pipelines-2-300x238

Données du SIG pour une étude d’impact environnemental et social. Image offerte par ILF Consultants.

Drlik a fait remarquer que la société pipelinière peut, par exemple, utiliser un SIG pour analyser les cartes historiques d’un cours d’eau dans le but de déterminer si le cours d’eau s’est déplacé et s’il y a un risque que le cours d’eau bouge de nouveau. On peut ensuite planifier le tracé du pipeline en conséquence.

Analyse d’un tracé de pipeline au moyen d’un SIG (cliquez sur l’image pour l’agrandir). Image offerte par ILF Consultants.

Analyse d’un tracé de pipeline au moyen d’un SIG (cliquez sur l’image pour l’agrandir). Image offerte par ILF Consultants.

Détermination des risques pour les pipelines

Drlik a dit que le SIG peut inclure des images LiDAR (montrant les caractéristiques du terrain le long du tracé) depuis la planification et la construction du pipeline. Avec un SIG, il est possible de comparer les données avec l’information provenant d’activités de surveillance en cours.

Pourquoi est-ce important? Cette information peut aider une société à déterminer si le terrain a bougé (même de quelques centimètres) et s’il y a un risque de glissement de terrain ou d’érosion.

«  On a (accès à) toutes les données historiques durant le cycle de vie du pipeline et on peut analyser l’emplacement où les changements les plus importants se produisent »,  a précisé Drlik.

Finalement, c’est avant tout une question de sécurité

Au lieu d’essayer d’examiner des centaines de cartes et de documents contenant de l’information sur un pipeline, le SIG permet de sauvegarder et d’analyser cette information en un seul endroit. Le pipeline est plus sûr parce que les sociétés peuvent prévenir les problèmes et identifier les risques plus rapidement et y réagir plus efficacement.

Lisez les autres billets de notre série sur les innovations pipelinières :


L’Association canadienne de pipelines d’énergie représente les sociétés canadiennes de pipelines de transport, lesquelles exploitent environ 115 000 kilomètres de pipelines à travers le Canada. En 2013, ces autoroutes de l’énergie avaient acheminé environ 1,2 milliard de barils de produits de pétrole liquide et 5,3 billions de pieds cubes de gaz naturel. Nos membres transportent 97 pour cent du gaz naturel consommé quotidiennement au Canada et acheminent du pétrole brut en provenance des gisements terrestres de régions productrices vers divers marchés nord-américains.