IPC 2020 : rassemblement mondial virtuel sur la technologie des pipelines

Une conférence sur les pipelines a lieu tous les deux ans à Calgary, en Alberta. Des professionnels du monde entier s’y réunissent pour échanger et découvrir les plus récentes innovations techniques en matière de pipelines d’énergie.

L’International Pipeline Conference (IPC), soit la conférence internationale sur les pipelines, est l’un des plus importants forums mondiaux de l’industrie pipelinière. Les percées techniques qui y sont présentées deviennent souvent des normes et des pratiques exemplaires.

L’IPC compte généralement près de 1 300 représentants de plus de 40 pays, mais en raison de la situation très inhabituelle due à la COVID-19, la conférence de cette année sera virtuelle et se déroulera du 28 au 30 septembre sous le thème « Innover. Collaborer. Partager. ».

Pour avoir un aperçu de l’évènement, À propos des pipelines a interviewé (en ligne, bien sûr) le président d’IPC 2020, William R. (Bill) Byrd, qui se trouvait à son bureau à domicile à Houston, au Texas.

À propos des pipelines : Pourriez-vous commencer par nous parler de l’importance de cette conférence pour l’industrie mondiale des pipelines?

Byrd : L’industrie des pipelines cherche toujours à faire avancer les choses. Nous visons continuellement le progrès, et nous nous demandons constamment ce que nous avons appris, et comment nous pouvons nous améliorer.

Aucune autre conférence sur les pipelines dans le monde ne donne l’occasion aux délégués de prendre connaissance ensemble du même contenu de grande qualité, examiné par des pairs et portant sur les nouvelles réalités dans le domaine des technologies pipelinières. Donc, comme par le passé, l’IPC 2020 présentera aux participants des connaissances techniques de pointe. L’IPC est une véritable vitrine des efforts que nous déployons pour nous améliorer sans cesse.

 

À propos des pipelines : Vous avez dû apporter plusieurs changements de taille à la conférence de cette année. Quels ont été les effets de la pandémie de COVID-19 sur vos plans? Et quelles sont leurs répercussions sur la qualité de la conférence?

Byrd : Bien que la conférence se déroule sous forme virtuelle, je suis heureux de dire que l’IPC 2020 conserve le même contenu technique de grande qualité auquel les délégués sont habitués.

On y présentera plus de 200 articles du monde entier, qui ont été examinés par des pairs avec la même rigueur que d’habitude et qui ont trait aux nouveaux développements dans la recherche et la technologie des pipelines. Un grand nombre d’auteurs présenteront le contenu de leur article par vidéo et les séances de questions-réponses auront lieu en direct. Nous avons également une conférencière d’honneur réputée dans l’industrie énergétique. Maria van der Hoeven est l’ancienne directrice exécutive de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) et est connue pour son travail dans le domaine des politiques en matière de changements climatiques et d’énergie.

De plus, nous avons conservé les tables rondes, les conférenciers du midi et les séances de tutorat pour les participants qui continuent d’acquérir des connaissances techniques.

 

À propos des pipelines : Comment mesurez-vous la réussite d’une conférence qui sera si différente de celles du passé?

Byrd : On définit le succès de cette conférence par la vaste quantité de contenu technique de qualité qui y est présenté. Et il y en aura! La juste représentation de l’industrie des pipelines constitue une autre mesure de la réussite. Nous avons également accompli cela. Plusieurs sociétés de pipelines ont saisi l’occasion d’acheter des places virtuelles en bloc afin que leurs employés puissent participer. Nous espérons aussi que la situation permettra à tout le monde de se réunir en personne lors de la prochaine IPC en 2022.

L’accès à la technologie de pointe est essentiel à tous les aspects de la construction, de l’exploitation et de la sécurité des pipelines. CEPA est fière d’être l’hôte de l’IPC, conjointement avec l’American Society of Mechanical Engineers (ASME).

Ce rassemblement de spécialistes techniques des pipelines – dont des membres de CEPA–, venus du monde entier pour échanger au sujet des dernières réalités et des technologies les plus récentes, peut rendre notre industrie encore plus forte et sécuritaire.

À propos des pipelines tient à remercier le président de l’IPC 2020, Bill Byrd, de sa contribution à ce billet.