Conseils de sécurité importants si vous creusez près d’un pipeline

Si vous prévoyez de faire du jardinage, de planter des arbres, d’installer une clôture ou de remuer le sol de quelque façon que ce soit, ce billet vous est destiné. D’un bout à l’autre de notre vaste pays, les Canadiens comptent sur les pipelines d’énergie et les autres infrastructures souterraines pour leur procurer la qualité de vie moderne à laquelle ils sont habitués.

Les conduites de pétrole, de gaz, d’eau et d’égout, tout comme les câbles d’électricité et de communication, sont enfouies partout sous terre entre 50 cm et plusieurs mètres de profondeur. Jour après jour, elles fonctionnent de manière fiable, sûre et silencieuse. Toutefois, ces infrastructures essentielles sont vulnérables aux dommages causés par des tiers (p. ex. des bris accidentels provoqués par des activités impliquant de creuser, comme l’agriculture et le jardinage), qui sont susceptibles d’entraîner des coûts financiers et humains élevés.

Lancée de manière à coïncider avec le début du printemps, la campagne du mois des excavations sécuritaires de la Canadian Common Ground Alliance (CCGA) a pour but d’attirer l’attention sur les risques de dommages aux infrastructures souterraines qui peuvent survenir au moment de remuer le sol. Afin de conclure notre série de quatre volets, nous abordons ici les exigences à respecter si jamais vous creusez près d’un pipeline.

 

Comment savoir si un pipeline passe sur votre propriété ou à proximité?

Les pipelines de transport d’énergie sont enfouis sous une bande de terre appelée « emprise de pipeline » ou « servitude », qui mesure de 10 à 40 mètres de large. Si un pipeline se trouve non loin de chez vous, vous verrez de nombreux panneaux ou jalons disposés le long de l’emprise, tout particulièrement à proximité des routes, des limites de propriété, des voies ferrées et des franchissements de cours d’eau. Voici à quoi ils ressemblent.

Néanmoins, ces panneaux indiquent uniquement le tracé général du pipeline, et non son emplacement exact ou sa profondeur. Or, c’est de ces renseignements que vous avez besoin si vous comptez creuser le sol. Les sociétés qui exploitent des pipelines et d’autres services publics sont donc tenues de localiser et d’indiquer la position de leurs structures souterraines lorsqu’on leur en fait la demande. La plupart des provinces disposent d’un centre d’appel unique et/ou d’un programme visant à appeler ou cliquer avant de creuser pour prévenir tout dommage à l’infrastructure et garantir la sûreté de la collectivité.

 

Comment se préparer pour creuser en toute sécurité?

Une fois que vous avez appelé pour effectuer une demande de localisation, des techniciens spécialisés se rendront chez vous pour indiquer l’emplacement du pipeline et de toute autre infrastructure à l’aide de fanions et de peinture. Ce travail effectué, ils vous expliqueront la signification des jalons. Après que les lieux auront été balisés, vous disposerez d’un court créneau pour entamer les travaux. Vous pourriez devoir appeler à nouveau si le projet est retardé, du fait que les jalons peuvent être affectés par les conditions météorologiques ou déplacés accidentellement. Pour ces raisons, ils ne sont valables que pendant une durée de 14 jours. Consultez cette liste afin de connaître les exigences à respecter si vous prévoyez de creuser. Il est également utile d’être bien préparé lors de votre appel. Voici quelques astuces rapides qui simplifieront la demande de localisation, pour vous comme pour l’entreprise qui s’occupera d’indiquer l’emplacement de l’infrastructure. Avant d’appeler ou de cliquer :

  • Sachez exactement le genre de travaux que vous entreprendrez et leur date de début.
  • Ayez sous la main tous les renseignements concernant l’endroit de l’excavation, notamment le nom de la ville ou du village, l’adresse municipale, la désignation cadastrale ou le numéro de lot et de bloc, et/ou le nom de deux rues voisines formant une intersection.
  • On pourrait vous demander de délimiter la zone de chantier à l’aide de fanions, de peinture ou de ruban d’arpenteur fixé à de petits piquets de bois.
  • À la suite de votre appel, l’entreprise devrait venir jalonner les lieux dans un délai de deux jours ouvrables.

La prévention des dommages aux pipelines et la protection des collectivités comptent parmi les principales priorités des sociétés membres de CEPA. Les dégâts causés par des tiers peuvent entraîner des répercussions considérables pour les personnes impliquées, ainsi que des coûts élevés pour les sociétés. Les mesures de prévention sont simples. N’oubliez jamais d’appeler ou de cliquer avant de creuser.