Connexions énergétiques : cet été, gardez la tête hors de l’eau grâce aux produits dérivés du pétrole

Ceci est le troisième billet de notre série « Connexions énergétiques », où nous explorons le rôle que jouent le pétrole et le gaz dans nos vies quotidiennes.

Cette semaine, imaginons à quoi ressemblerait votre été sans les caoutchoucs synthétiques, les plastiques et tous les autres matériaux qui vous gardent au frais et vous aident à vous détendre. Il n’est pas seulement question de gilets de sauvetage ou de cannes à pêche, ou encore du canoë ou du bateau sur lequel vous descendez la rivière; votre sac de golf, votre raquette de tennis et votre bâton de baseball sont tous faits de produits dérivés du pétrole, tout comme ces assiettes et ces gobelets en plastique qui ornent la table de votre terrasse.

PrintAlors la prochaine fois que vous sortez pour vous dorer la pilule, n’oubliez pas de vous enduire de crème solaire (qui provient d’une bouteille en plastique) et pensez à quel point votre vie serait différente sans pétrole ni gaz.

Pour d’autres billets de notre série sur les connexions énergétiques, lisez donc la surprenante vérité au sujet de ces belles dents blanches et le pétrole dans nos vies (et que nous portons aux pieds!).


L’Association canadienne de pipelines d’énergie représente les sociétés canadiennes de pipelines de transport, lesquelles exploitent environ 117 000 kilomètres de pipelines à travers le Canada. En 2014, ces autoroutes de l’énergie avaient acheminé environ 1,2 milliard de barils de produits de pétrole liquide et 5,4 billions de pieds cubes de gaz naturel. Nos membres transportent 97 pour cent du gaz naturel consommé quotidiennement au Canada et acheminent du pétrole brut en provenance des gisements terrestres de régions productrices vers divers marchés nord-américains.