Comment l’industrie des pipelines de transport se protège-t-elle contre les cybermenaces?

Nous avons tous entendu parler de banques piratées, d’entreprises aux réseaux pris en otage contre rançon et de particuliers victimes de vols d’identité. Mais ce qui relevait autrefois de la science-fiction est bel et bien devenu une préoccupation réelle.

La cybersécurité figure à l’avant-plan des préoccupations des forces de police, des groupes industriels et des pouvoirs publics. En fait, les principaux chefs de police autour du monde considèrent le cybercrime comme l’une des pires menaces criminelles auxquelles nous devrons tous faire face.

Mais les industries, et notamment l’industrie des pipelines de transport, ont engagé la lutte. Les membres de CEPA comprennent que les menaces à l’encontre de la cybersécurité sont réelles et s’efforcent d’améliorer sans cesse leurs programmes pour continuer à acheminer de façon sûre et responsable l’énergie dont la population canadienne a besoin quotidiennement.

La cybersécurité englobe les technologies, les processus et les pratiques conçues spécifiquement pour protéger les réseaux, les ordinateurs, les programmes et les données contre une attaque. S’agissant des sociétés de pipelines de transport, les salles de commande se servent de programmes informatiques de pointe pour surveiller les pipelines et contrôler la circulation des produits. Ces programmes doivent être protégés afin que personne ne puisse perturber la circulation du pétrole ou du gaz ni la capacité des entreprises à veiller au fonctionnement sécuritaire de leurs pipelines.

Les membres de CEPA comprennent la menace que représente toute intrusion dans leurs systèmes et leurs réseaux et ne cessent de chercher à constamment améliorer ces systèmes pour protéger l’approvisionnement énergétique du Canada. CEPA a récemment organisé un séminaire réunissant des experts renommés en la matière issus de l’industrie, des forces de l’ordre et d’administrations publiques pour aider les membres et les chefs d’entreprise à trouver des façons d’intégrer les pratiques avant-gardistes actuelles à leurs activités. Les membres de CEPA participent également à un groupe de travail sur la sécurité qui mobilise l’industrie afin de collaborer sur les meilleures manières de protéger les pipelines de transport contre toute menace éventuelle, y compris les cybermenaces.

« Notre conseil d’administration est préoccupé par la cybersécurité, surtout à une époque où il semble qu’une entreprise différente est rançonnée chaque jour pour ne pas que les informations conservées sur ses propres ordinateurs soient divulgées », a déclaré le directeur sécurité et ingénierie de CEPA.

Lors du séminaire, plusieurs experts ont proposé des pratiques exemplaires et ont souligné combien l’éducation et la formation profitent à tout le monde, y compris la population et l’industrie, en vue de combattre le cybercrime.

C’est un enjeu que les membres de CEPA prennent très au sérieux. Selon la Chambre de commerce du Canada, les cyber-attaques peuvent coûter des milliards de dollars par année à notre économie. Nos membres sont pleinement conscients des risques et s’engagent à collaborer et partager des informations afin de combattre cette menace qui n’a plus rien de nouveau, mais qui est néanmoins de plus en plus préoccupante.