Comment les sociétés pipelinières détectent-elles une chute de pression soudaine?

Aucun incident de pipeline n’est acceptable, et c’est pourquoi les membres de CEPA s’efforcent de parvenir à un but de zéro incident.

Pour cette raison, on surveille sans arrêt les 117 800 kilomètres de pipelines de transport canadiens à l’aide de systèmes informatiques de pointe, afin de veiller à leur fonctionnement continu et sécuritaire. Des technologies novatrices et une formation exhaustive permettent aux opérateurs de détecter tout changement de pression et tout autre signal d’alerte avant-coureur qui pourrait demander une intervention immédiate.

Dans le cadre de la série « Un avenir en commun », le billet vidéo de cette semaine met en vedette Vincente Godoy, ingénieur intermédiaire pour Trans Mountain, qui nous présente une vue d’ensemble des technologies utilisées par les exploitants pour surveiller les pipelines.

Avez-vous une question sur les pipelines de transport au Canada? Nous aimerions la connaître. Merci de votre participation à cette discussion!