À l’œuvre pour un secteur pétrolier et gazier plus sécuritaire

Ce billet a été rédigé par notre invité Cameron McGillivray, président et chef de la direction d’Enform, l’association consacrée à la sécurité du secteur amont de l’industrie pétrolière et gazière canadienne : www.enform.ca.

Cameron-pic-1024x768

Cameron MacGillivray, président et directeur général d’Enform

Chaque année, le secteur pétrolier et gazier dépense des milliards de dollars dans la recherche, les innovations et les programmes dédiés à la sécurité. Cela représente une source importante de connaissances et d’expertise qui doit être partagée afin de devenir un atout des plus précieux.

C’est là qu’Enform entre en jeu. Parce que nous sommes un organisme de sécurité, nous ne nous contentons pas de fournir de la formation et des ressources liées à la sécurité; nous jouons également un rôle actif pour ce qui est de déterminer les problèmes de sécurité les plus délicats et contribuons à mettre au point des systèmes permettant de résoudre ces problèmes.

Notre objectif est de sensibiliser les gens à la sécurité dans tout le secteur, depuis les sociétés d’exploration jusqu’à l’industrie des pipelines d’énergie, et de permettre aux entreprises de ce secteur de collaborer sur les questions de sécurité.

En matière de sécurité, tout commence par la culture

Nous croyons qu’afin de jouir d’un bilan de sécurité positif, une société doit posséder une « culture de la sécurité ». Cela signifie accorder une importance particulière à la sécurité, ce qui se reflète dans les comportements et les attitudes de chacun à tous les niveaux de l’organisation, depuis le chef d’entreprise jusqu’au technicien récemment embauché.

Nous croyons aussi qu’une culture de la sécurité prend ses racines au sommet : si la direction de l’entreprise n’y croit pas, le personnel n’y croira pas non plus. Mais plus important encore, si la direction d’une entreprise ne sait pas comment communiquer son engagement envers la sécurité, alors la sécurité ne fera pas partie de la culture organisationnelle.

Une culture de la sécurité à l’échelle du secteur entier

C’est pour intégrer la sécurité dans la culture de leur organisation que les principales industries du secteur pétrolier et gazier en amont ont uni leurs efforts pour créer, conjointement avec Enform, un groupe de travail dédié à la culture de la sécurité. Le but visé est d’élaborer une vision commune et une approche stratégique en matière de culture de sécurité qui satisfasse tout le secteur pétrolier et gazier, et ce, en s’appuyant sur les connaissances partagées.

C’est parce que, bien que les systèmes de sécurité particuliers à une société d’exploration paraissent très différents de ceux d’une société pipelinière au premier abord, ces deux entreprises peuvent énormément apprendre l’une de l’autre lorsque vient le moment de créer une culture de la sécurité au sein de leur organisation.

Le groupe de travail fera également office de tribune pour communiquer avec les organismes de réglementation et les autres parties prenantes afin de veiller à ce que la sécurité demeure la priorité absolue à chaque étape de tout projet pétrolier ou gazier.

Quelle place pour l’industrie pipelinière?

Parce que nous cherchons à mettre en place une certaine cohérence ainsi qu’une approche commune en matière de sécurité, le groupe de travail considère que tous les domaines pétroliers et gaziers doivent avoir l’occasion de participer aux démarches. Chacun d’entre eux fait face à des exigences et des défis particuliers et est en mesure de partager sa vaste expertise.

L’Association canadienne de pipelines d’énergie (CEPA) s’emploie d’ores et déjà énergiquement à promouvoir une bonne culture de la sécurité vis-à-vis de ses membres et, de bien des façons, l’industrie des pipelines de transport est à la pointe de la recherche et des innovations dans le domaine de la sécurité.

Les leçons qu’elle a apprises et les progrès qu’elle a effectués sont très précieux pour les autres organisations, à la fois de manière générale, et aussi plus précisément pour les sociétés qui exploitent leurs propres canalisations de collecte et d’alimentation.

Les entreprises pétrolières et gazières font évoluer leurs systèmes de sécurité et leur bilan de sécurité depuis des dizaines d’années, mais c’est le fait de travailler ensemble au moyen d’une approche unifiée qui fera progresser le secteur entier.

Vous pouvez en apprendre davantage sur le groupe de travail en lisant ce billet : « How industry leaders are working together to advance safety culture » (Comment les chefs de file de l’industrie collaborent pour faire progresser la culture de la sécurité) ou encore en consultant ces autres billets d’Enform sur la culture de la sécurité.

Au sujet d’Enform

Enform est un organisme sans but lucratif consacré à promouvoir la sécurité au sein du secteur amont de l’industrie pétrolière et gazière.


L’Association canadienne de pipelines d’énergie représente les sociétés canadiennes de pipelines de transport, lesquelles exploitent environ 117 000 kilomètres de pipelines à travers le Canada. En 2014, ces autoroutes de l’énergie avaient acheminé environ 1,2 milliard de barils de produits de pétrole liquide et 5,4 billions de pieds cubes de gaz naturel. Nos membres transportent 97 pour cent du gaz naturel consommé quotidiennement au Canada et acheminent du pétrole brut en provenance des gisements terrestres de régions productrices vers divers marchés nord-américains.