5 étapes à respecter pour la prévention des dommages aux pipelines

Les pipelines sont conçus pour la sécurité. Depuis les matériaux utilisés pour leur construction et les méthodes scientifiques appliquées à la protection de leur intégrité jusqu’au monitorage et à la maintenance continus auxquels ils sont soumis, la sécurité demeure au premier plan à chaque étape du cycle de vie d’un pipeline.

Il est pourtant possible d’endommager les pipelines. La cause la plus courante?

Les travaux d’excavation et de construction.

Oui, les travaux d’excavation et de construction à proximité des pipelines de transport sont l’une des causes les plus courantes de dommages infligés aux pipelines enfouis. Avant d’entreprendre n’importe quel travail d’excavation ou de terrassement, ou même avant de placer de la machinerie lourde sur l’emprise d’un pipeline, il importe donc de localiser les pipelines enfouis.

Qui est responsable de la protection des pipelines contre les dommages?

Tout le monde a sa part de responsabilité dans la prévention des dommages aux pipelines. Ceci s’applique notamment aux exploitants pipeliniers et aux diverses parties prenantes telles que les propriétaires terriens et les entreprises d’excavation, qui partagent la responsabilité de veiller à la protection de leurs employés, du grand public et de l’environnement.

Les exploitants pipeliniers assument leurs responsabilités :

  • en construisant les pipelines conformément aux pratiques établies et à la réglementation en vigueur
  • en jouant un rôle proactif dans les activités de prévention des dommages
  • en répondant rapidement aux demandes de localisation de canalisations faites par les entreprises d’excavation
  • en se sensibilisant aux et en respectant les préoccupations des entreprises d’excavation et les contraintes imposées à leurs activités commerciales

Comment les parties prenantes, y compris le public, peuvent-elles prévenir l’endommagement des pipelines?

Les entreprises d’excavation et le grand public ont aussi leur part de responsabilité dans la prévention des dommages aux pipelines.

Voici cinq étapes à suivre pour assumer cette responsabilité :

1. Sachez où se trouvent les pipelines enfouis

Les marqueurs de pipelines sont des panneaux disposés le long des emprises de pipelines, en général aux croisements de routes et aux traverses de cours d’eau afin d’indiquer l’emplacement approximatif de la canalisation enfouie. Toutefois, il ne faut pas se fier uniquement à ces marqueurs pour déterminer l’emplacement précis, le trajet ni la profondeur d’un pipeline.

2. Prenez connaissance du centre d’appel unique de votre province ou du programme ‘appeler avant de creuser’

La plupart des provinces du Canada ont mis en place un centre d’appel unique ou un programme ‘appeler avant de creuser’ dans le but de signaler aux propriétaires et exploitants de pipelines les projets d’excavation et de construction susceptibles d’endommager un pipeline. S’il n’existe pas de centre d’appel unique, il convient de contacter directement le ou les exploitants pipeliniers.

Le centre d’appel unique doit être contacté au moins trois jours ouvrables avant toute excavation ou perturbation du sol à proximité de pipelines enfouis.

3. Attendez que les canalisations soient localisées avant de commencer à creuser

À la réception d’une demande de localisation, le centre d’appel unique avisera le ou les exploitants pipeliniers des environs du projet d’excavation. L’exploitant pipelinier vous contactera dans les deux à trois jours qui suivent pour déterminer les étapes à respecter.

Quel que soit le temps que cela prendra, vous devrez attendre l’appel de l’exploitant pipelinier avant de commencer les travaux. L’identification des canalisations aide à prévenir les dommages et minimise les risques pour le public et l’environnement.

4. Suivez les instructions du représentant autorisé de l’exploitant pipelinier

Ne faites rien avant d’être absolument sûr que les travaux n’endommageront pas de canalisations enfouies, et suivez ensuite les instructions du représentant autorisé de l’exploitant pipelinier.

5. Signalez immédiatement tout dommage à l’exploitant pipelinier

Ceci est extrêmement important car les conséquences potentielles de l’endommagement d’un pipeline peuvent comprendre l’interruption de service, l’impact environnemental, les blessures graves et même la perte de vie.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre fiche d’information sur la prévention des dommages aux pipelines (PDF).


L’Association canadienne de pipelines d’énergie (CEPA) représente les sociétés de pipelines de transport qui exploitent 110 000 kilomètres de pipelines à travers le Canada. En 2011, les sociétés membres de la CEPA ont transporté environ 5,3 billions de pieds cubes de gaz naturel et 1,2 milliard de barils de pétrole brut et de produits pétroliers raffinés. Les sociétés membres de la CEPA transportent 97 pour cent de la production quotidienne de gaz naturel et de pétrole brut des régions productrices vers les marchés d’Amérique du Nord.