12 faits intéressants et 12 chiffres surprenants à propos des pipelines

La semaine dernière, sur ce blogue, nous avons célébré la semaine de la rentrée des classes au moyen d’un petit jeu-questionnaire opposant les mythes à la science. Le billet de cette semaine poursuit dans la même veine pédagogique et vous propose cette fois de vous divertir avec des chiffres. Saviez-vous, par exemple, que les pipelines de transport ne sont qu’un type de pipeline parmi quatre? Ou qu’il y a environ 830 000 km de pipelines de liquides et de gazoducs souterrains au Canada? Continuez votre lecture afin de découvrir d’autres chiffres liés aux pipelines qui pourraient bien vous surprendre.

Les pipelines

3x plus de pipelines que d’autoroutes

Le réseau canadien des pipelines de transport fait trois fois la longueur du réseau autoroutier national.

20x le tour du monde

Si on les plaçait bout à bout, il y aurait assez de pipelines de liquides et de gazoducs pour faire 20 fois le tour de la terre au niveau de l’équateur.

500 av. J.-C.

Les premiers pipelines d’hydrocarbures à figurer dans l’histoire se situaient en Chine, en 500 av. J.-C., et ils étaient faits de bambou.

100 ans

L’acier, le matériau utilisé pour la fabrication des pipelines, est employé depuis plus de 100 ans comme matériau de construction principal pour les choses telles que les ponts, les usines, les voitures, les trains et les voies ferrées.

1

Le produit

5 kilomètres par heure

Le pétrole brut se déplace dans les pipelines à une vitesse de 5 kilomètres par heure, soit grosso modo la vitesse de marche.

40 kilomètres par heure

Le gaz naturel se déplace dans les pipelines à une vitesse pouvant atteindre 40 kilomètres par heure.

200 piscines

Les pipelines canadiens transportent assez de pétrole brut pour remplir chaque jour 200 piscines olympiques.

60 % moins de déversements

Selon Ressources naturelles Canada, au cours des dix dernières années, le taux de déversements pour les pipelines sous réglementation fédérale était 57 pour cent plus faible qu’en Europe et 60 pour cent plus faible qu’aux États-Unis.

L’industrie

2 500 partenaires

L’industrie canadienne des pipelines travaille avec plus de 2 500 partenaires fournisseurs locaux dans tout le pays. Certains d’entre eux sont membres de la Fondation CEPA.

335 entraînements

En 2014, les membres de CEPA ont effectué 335 exercices d’intervention d’urgence.

2

500 pages de normes

Le document sur les normes régissant les pipelines au Canada compte plus de 500 pages d’exigences techniques et opérationnelles.

3x plus de gaz

Les vaches et autres ruminants émettent trois fois plus de gaz à effet de serre que l’industrie pipelinière.

Et… 1 dernier fait intéressant

La protection cathodique, que l’on utilise pour empêcher la corrosion des pipelines, est également utilisée pour prévenir la corrosion sur la statue du Christ rédempteur à Rio de Janeiro, au Brésil, et sur la tour Eiffel, à Paris, en France.

Pour découvrir plus de faits surprenants sur les pipelines, jetez un œil à « Le monde souterrain du Canada : 4 choses à savoir », « Saviez-vous que ces 5 grandes idées provenaient tout droit du Québec? » et « Six technologies de pipelines que vous devez connaître ».


L’Association canadienne de pipelines d’énergie représente les sociétés canadiennes de pipelines de transport, lesquelles exploitent environ 117 000 kilomètres de pipelines à travers le Canada. En 2014, ces autoroutes de l’énergie avaient acheminé environ 1,2 milliard de barils de produits de pétrole liquide et 5,4 billions de pieds cubes de gaz naturel. Nos membres transportent 97 pour cent du gaz naturel consommé quotidiennement au Canada et acheminent du pétrole brut en provenance des gisements terrestres de régions productrices vers divers marchés nord-américains.